Comprendre les étapes et les signes du travail chez la chienne : Guide pour les éleveurs

une mère dalmate avec son bébé

La base d’une portée de chiots en bonne santé repose sur les soins prodigués à la mère. Les éleveurs responsables comprennent l’importance de veiller à ce que la femelle soit en parfaite santé et plus important encore, qu’elle soit en bonne condition physique avant la reproduction, car cela affecte directement sa capacité à porter et à mettre bas les chiots avec succès.

« L’objectif de la plupart des éleveurs est d’obtenir le plus grand nombre possible de chiots en santé », explique Julie T. Cecere, DMV, MS, DCAT, professeure agrégée de clinique en thériogénologie au Virginia-Maryland College of Veterinary Medicine. « Des soins vétérinaires de routine pour une femelle sont un bon début pour atteindre cet objectif. »

Avant la reproduction, il est essentiel de s’assurer que les chiens femelles sont à jour pour leurs vaccinations de base. De plus, les vaccins liés au mode de vie doivent être administrés au besoin, en tenant compte du risque d’exposition de chaque chien. Les femelles devant recevoir un vaccin au cours des neuf semaines de gestation et des trois à cinq semaines de lactation devraient recevoir un rappel avant d’avoir leurs chaleurs. 

« Cette mesure permet de garantir qu’une immunité adéquate est transmise aux chiots », explique la Dre Cecere. « Le transfert passif de l’immunité se produit dans le placenta pendant la gestation et lorsque les chiots tètent. Au cours des 18 premières heures de vie, les chiots ingèrent du colostrum, qui contient les sécrétions riches en anticorps produites par la mère. Ces anticorps servent de défenses initiales proactives pendant les six premières semaines de vie. »

Le dépistage annuel des maladies transmises par le ver du coeur et les tiques est recommandé, car ces maladies peuvent réduire la fertilité, souligne la Dre Cecere. « Le stress causé par la maladie du ver du coeur chez une chienne pleine la met à risque d’avortement ou de mise bas de chiots en mauvaise santé », ajoute-t-elle. « Une femelle positive au ver du coeur transmettra des microfilaires, le stade précoce du développement du vers du coeur, à ses chiots dans l’utérus, ce qui les rendra vecteurs de la maladie. La prévention du ver du coeur, des puces et des tiques toute l’année est recommandée, bien que certains produits ne soient pas sûrs pendant la gestation. Il n’est pas non plus sécuritaire de traiter une chienne pleine pour des maladies transmises par le ver du coeur et les tiques en raison des effets toxiques sur les chiots. »

Afin d’assurer les meilleurs résultats en matière de reproduction, il est essentiel de maintenir une condition physique et une alimentation optimales chez les chiens femelles avant qu’elles aient leurs chaleurs, pendant la reproduction, la gestation et la lactation. « Cela signifie qu’elle doit présenter une dépression abdominale lorsqu’elle est observée de profil et une taille apparente lorsqu’elle est observée d’en haut, et ses côtes doivent être facilement palpables », explique la Dre Cecere. « Les régimes alimentaires doivent être ajustés pour maintenir une condition corporelle idéale, mais à mesure que la gestation se poursuit, vous ne pourrez plus observer de dépression abdominale ou de taille apparente comme avant. Une surveillance attentive de la prise de poids ou de la perte de masse musculaire est essentielle. »

Faire de l’exercice régulièrement pendant la gestation peut être bénéfique pour les chiennes, car cela les aide à se préparer au travail et à la mise bas. Les chiennes qui ont maintenu un mode de vie actif pendant la gestation peuvent avoir un risque réduit de dystocie ou de difficulté à mettre bas. « Ne négligez pas la santé et la forme physique d’une femelle pendant la gestation », explique la Dre Cecere. « Celles qui sont en bonne forme physique avant et pendant la gestation ont moins de dystocies et mettent bas plus rapidement que les femelles apathiques. »

Il est recommandé d’offrir une nourriture commerciale équilibrée pour chiens pour toutes les étapes de leur vie ou une nourriture spécifiquement formulée pour les chiots pour favoriser une reproduction optimale chez les femelles et une croissance saine chez les chiots. « Ne donnez pas de suppléments à une chienne pleine, car cela pourrait déséquilibrer son régime alimentaire et causer des problèmes en fin de la gestation et au début de la lactation », conseille la Dre Cecere. « Il ne faut jamais donner de calcium à une chienne pleine en bonne santé, car cela pourrait altérer la capacité de son organisme à mobiliser son propre calcium et entraîner une affection potentiellement mortelle, une hypocalcémie, ou une carence en calcium. Plusieurs suppléments contiennent également des niveaux élevés de certains éléments nutritifs qui peuvent causer des anomalies de la ligne médiane, comme une fente palatine, ou contiennent des composants toxiques pour les embryons. »

Une radiographie de la chienne est recommandée environ une semaine avant la date prévue de la mise bas des chiots. « Le vétérinaire peut ainsi compter les chiots et réaliser un examen de la mère avant la mise bas », poursuit la Dre Cecere. « Ce comptage des chiots aidera à prendre des décisions pendant la dystocie. L’examen de la mère permet au vétérinaire de procéder à des ajustements de dernière minute liés à l’alimentation et à l’exercice, ainsi que de planifier la mise bas avec le propriétaire. »

Que ce soit la première ou la troisième portée de la chienne, il est essentiel que les éleveurs fassent appel à leur vétérinaire tout au long du processus pour réduire le risque d’imprévus. La clé pour mettre bas des chiots en santé réside dans le bien-être général de la femelle, y compris des cycles de chaleurs réguliers et une gestation réussie et menée à terme. En se préparant, en planifiant et en mettant en oeuvre ces directives de manière approfondie, les éleveurs augmentent les chances d’accueillir une portée pleine de vie et en bonne santé.

Conseils de gestation pour les éleveurs

  • Les femelles devant être vaccinées pendant la gestation et la lactation doivent recevoir des rappels avant la reproduction
  • Certains produits préventifs contre les vers du coeur, les puces et les tiques ne sont pas sûrs pendant la gestation; consultez votre vétérinaire avant de les utiliser
  • L’exercice aide les femelles à se préparer au travail et à la mise bas; gardez votre femelle active pendant la gestation
  • Administrer un complément de nourriture pour chiens ou pour chiots à toutes les étapes de la vie pourrait entraîner un déséquilibre alimentaire et causer des problèmes en fin de la gestation et pendant la lactation
  • Une radiographie de gestation est recommandée la semaine précédant la date prévue de mise bas des chiots afin de connaître le nombre de chiots attendus et se préparer à la mise bas

Liste de contrôle des soins canins pendant la gestation

Protection vaccinale de base (Recommandée pour tous les chiens selon l’American Animal Hospital Association) :

  • Maladie de Carré : maladie virale affectant les systèmes respiratoires, gastro-intestinal et nerveux central
  • Parvovirus : maladie gastro-intestinale virale très contagieuse
  • Parainfluenza : virus respiratoire représentant l’une des principales causes de la toux de chenil
  • Rage : maladie virale mortelle transmise par morsure d’un animal infecté

Protection par vaccins liés au mode de vie (Les vaccins contre la grippe canine et la Bordetella sont recommandés pour les femelles reproductrices ; les vaccins contre la leptospirose et la maladie de Lyme doivent être administrés en fonction du risque d’exposition) :

  • Bordetella : infection bactérienne de la Bordetella bronchiseptica, l’une des principales causes de la toux de chenil
  • Grippe canine : grippe respiratoire virale causée par les souches H3N8 et H3N2
  • Leptospirose : maladie causée par une infection bactérienne de Leptospira présente dans le sol et l’eau
  • Maladie de Lyme : maladie causée par des tiques à pattes noires (tiques du chevreuil) infectées par la bactérie Borrelia burgdorferi

Examens avant la gestation :

  • Échographie de gestation : environ 28 jours après l’ovulation ou la reproduction pour confirmer que la mère attend une portée
  • Parasites externes : les chiens doivent être soumis à un test annuel de dépistage des vers de coeur et des maladies transmises par les tiques; des soins préventifs mensuels sont recommandés toute l’année
  • Parasites internes : un court traitement au fenbendazole (Panacur®) entre le 41e et le 43e jour de gestation réduit la migration des parasites internes à travers le placenta et les glandes mammaires, ce qui profite aux chiots à long terme
  • Brucellose : le dépistage de la bactérie Brucella canis est effectué chez les femelles à chaque cycle de chaleurs et chez les étalons tous les trois à six mois. Cette maladie hautement infectieuse et dévastatrice se transmet à la fois sexuellement et via les sécrétions nasales et urinaires

Articles connexes

trois chiots courant dans un champ d'herbe
Assurez à vos chiots une croissance et un développement optimaux grâce à une alimentation équilibrée et nutritive. Du sevrage à leur maturité, donnez-leur une nourriture spécialement formulée pour répondre à leurs besoins nutritionnels spécifiques.
bouledogue français mâle sur herbe
Jazz et Little Bits - 1993 lauréat