Dog Breed Selector

232 Matches
Other Recommendations Based on Your Selections
Filtrer
Quand il est question d’exercice avec votre chien, que préférez-vous?
Filtrer
Quelles qualités votre chien idéal devrait-il avoir?
Filtrer
Dans quelle mesure votre chien idéal devra-t-il être protecteur?
Filtrer
Dans quelle mesure votre chien idéal doit-il être vocal?
Filtrer
Quelle quantité de poils tombés êtes-vous prêts à tolérer?
Filtrer
À quelle fréquence prévoyez-vous de toiletter votre chien?
Filtrer
Le pelage de votre chien idéal devrait idéalement convenir à quel type d’environnement?
Filtrer
Combien d’heures par jour votre chien sera-t-il seul?
Filtrer
Comment décririez-vous votre maison?
Filtrer
Quelles sont vos préférences en matière de dressage?

L’ocicat

Votre match de race supérieure basé sur vos entrées:

About the L’ocicat

L’ocicat est la seule race domestique tachetée élevée de manière sélective qui imite les chats sauvages. Cette race costaude et athlétique peut être entraînée à rapporter et à marcher en laisse. Félin dévoué aux gens, l’ocicat adore la compagnie et n’aime pas être laissé seul trop longtemps. Ce chat s’entend bien avec les autres chats et les chiens habitués aux chats. Race saine, l’ocicat peut vivre entre 15 et 18 ans

L’oriental

Votre match de race supérieure basé sur vos entrées:

About the L’oriental

L’oriental est un chat svelte et élégant aux oreilles évasées et aux yeux en amande. Enjoué et fringant, l’oriental a une personnalité dynamique. Ce chat sociable s’attache généralement à une personne en particulier. Si un maître donne à son oriental toute l’affection dont il a besoin, celui-ci fera tout pour lui plaire. Les chats de cette race saine peuvent vivre jusqu’à 15 ans et même plus.

L’otterhound

Votre match de race supérieure basé sur vos entrées:

About the L’otterhound

Chien courant anglais chassant à l’odorat, dressé pour chasser la loutre sur la terre et dans l’eau, l’otterhound se distingue par son poil rude et ébouriffé, et par ses pattes palmées. Son corps large et robuste, ainsi que sa voix puissante et profonde, en font un excellent gardien. Fringant et doux, c’est un compagnon dévoué à sa famille. L’otterhound a habituellement besoin d’un toilettage hebdomadaire pour empêcher son pelage dense et rude de s’emmêler.

Poméranien

Votre match de race supérieure basé sur vos entrées:

About the Poméranien

Le poméranien est un chien nordique sûr de lui et très intelligent, un animal familier idéal pour les familles. Son visage souriant, qui rappelle celui du renard, et sa personnalité pleine de vivacité en font une des races de chiens miniatures les plus populaires au monde.

Tempérament

Le poméranien est curieux, audacieux et vif.

Principales caractéristiques de la race

Malgré sa petite stature, le poméranien a le comportement imposant d’un gros chien. Alerte et intelligent, c’est un excellent chien de garde. Il est aussi facile à dresser, car il maîtrise facilement les trucs et les jeux.

Même si le poméranien aime être un chien d’appartement, c’est aussi une race de chiens très actifs. Pour la majorité d’entre eux, les jeux intérieurs et de brèves promenades suffisent, et ils s’adaptent donc bien à la vie en ville ou en banlieue.

Le poméranien est reconnu pour profiter de petites brèches ou d’écarts dans les clôtures pour se sauver, et il peut même grimper par-dessus une petite clôture. Son intelligence et son énergie sont tout à fait adaptées aux activités d’agilité, de rallye et d’obéissance. Ce sont d’excellents chiens de thérapie.

Longévité du poméranien

12 à 16 ans

Couleurs

Le pelage du poméranien peut être de plusieurs couleurs, dont unicolore ou une combinaison de castor, noir, bleu, bleu merle, chocolat, crème, orange, roux et blanc. L’orange et le roux sont cependant les couleurs les plus courantes.

Le poméranien perd-il son poil?

Le double pelage du poméranien est une de ses caractéristiques les plus distinctives et nécessite un brossage fréquent. Malgré son pelage duveteux, il ne perd pas beaucoup de poils. Par conséquent, cette race peut convenir à ceux qui ont des allergies.

Problèmes de santé courants

Les poméraniens sont généralement en santé, mais surveillez les signes de luxation de la rotule (rotule qui se déplace), d’hypothyroïdisme, de collapsus trachéal, d’insuffisance cardiaque congestive, de crises épileptiques et d’alopécie X.

Meilleure nourriture pour poméraniens

Au moment de choisir la meilleure nourriture pour votre poméranien, tenez compte des caractéristiques uniques de sa race. Comme les poméraniens sont une race miniature, choisissez une nourriture pour chiens de petite taille ou miniatures formulée pour favoriser le maintien d’une masse corporelle idéale.

Voici quelques nourritures adaptées:

Meilleure nourriture pour chiots poméraniens

N’oubliez pas que les chiots, peu importe leur race, ont des besoins nutritionnels uniques durant leur première année de vie. Une formule contenant de l’acide docosahexanoïque favorisera le développement du cerveau et de la vision, et des antioxydants soutiendront la formation du système immunitaire pour garantir une bonne santé durant cette période importante.

Les nourritures ci-dessous répondent aux besoins d’un chiot en croissance:

Histoire de la race

Le poméranien est une version miniature des puissants chiens de traîneau de l’Arctique. Aussi appelé spitz allemand nain, le poméranien est le plus petit de ces chiens de traîneau ou «spitz».

La reine Victoria a tellement aimé la race après avoir ramené un spécimen d’Italie qu’elle s’est mise à élever ce chien miniature. On lui attribue aussi la réduction de la taille du poménarien.

Parmi d’autres grands personnages historiques amoureux des poméraniens, on trouve Marie Antoinette, Émile Zola et Wolfgang Amadeus Mozart.

Faits concernant la race des poméraniens

  • Quand la reine Victoria est revenue d’Italie avec un poméranien en 1888, la popularité de la race a augmenté de façon spectaculaire.
  • À sa mort, un poménarien appelé Turi a été placé sur son lit.
  • La race est membre d’une famille de chiens officieusement appelée le «groupe des spitz».
  • Autrefois, les poméraniens pesaient près de 30 livres et rassemblaient les moutons.
  • La race n’est pas originaire de Poméranie, mais ce pourrait être à cet endroit que la taille des chiens a diminué.
  • Ce sont des descendants des chiens de traîneau de l’Islande et de la Laponie.