Mon chat peut-il me transmettre la maladie des griffes du chat?

Pattes de chat gris

La maladie des griffes du chat est l’une des rares maladies reconnues comme des maladies zoonotiques qui peuvent, en de rares occasions, se transmettre d’un animal à un humain. Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) aux États-Unis, environ 40 % de tous les chats peuvent être porteurs de la bactérie de la maladie des griffes du chat (Bartonella henselae) à un moment donné au cours de leur vie, habituellement lorsqu’ils sont chatons. Cette maladie est très rare, et il est encore plus rare qu’elle soit mortelle pour les chats ou les humains. Cette infection bactérienne peut être transmise aux humains par une morsure ou une griffure qui transperce la peau.

Les causes de la maladie des griffes du chat

Les chats sont infectés par la bactérie qui provoque cette maladie par une morsure de puce infectée. Ils peuvent également être infectés par les déjections de puces infectées qui pénètrent dans une plaie ou une égratignure.

La maladie est transmise aux humains par la bactérie Bartonella henselae. Lorsque cette bactérie est emprisonnée sous les griffes d’un chat ou entre ses dents, habituellement pendant qu’il fait sa toilette, se gratte ou se bat contre d’autres chats infectés, le chat peut infecter une personne par une griffure ou une morsure qui traverse la peau.

Les chats propagent également la bactérie par leur salive lorsqu’elle pénètre dans le blanc des yeux ou une plaie ouverte sur le corps d’une personne. Il arrive à de rares occasions qu’une personne soit infectée en se faisant mordre par une puce ou une tique porteuse de la bactérie Bartonella henselae. Bien que la voie de transmission de l’animal à l’humain soit très bien documentée et qu’elle représente un problème réel, la transmission de personne à personne de la maladie des griffes du chat est impossible, car elle ne se propage pas entre les êtres humains.

Les symptômes de la maladie des griffes du chat

En général, les chats ne présentent aucun symptôme de la maladie des griffes du chat. En fait, la plupart ont plutôt l’air en bonne santé. Les humains, par contre, peuvent présenter divers symptômes, dont les suivants:

  • Bosses ou ampoules apparaissant dans les 3 à 10 jours à l’endroit de la morsure ou de la griffure
  • Ganglions lymphatiques enflés, visibles d’une à sept semaines après une morsure ou une griffure par un chat infecté
  • Léthargie ou fatigue
  • Fièvre
  • Articulations douloureuses

Les traitements de la maladie des griffes du chat

Heureusement, la maladie des griffes du chat est rarement la source d’un problème sérieux et en général, elle n’exige aucun traitement. La plupart des infections causées par cette maladie sont bénignes et disparaissent d’elles-mêmes après quelques mois. Les symptômes, comme les bosses et les ampoules, peuvent persister pendant une à trois semaines, tandis que les ganglions lymphatiques peuvent demeurer enflés jusqu’à quatre mois.

Les personnes présentant des symptômes de la maladie des griffes du chat accompagnés d’une fièvre élevée et de douleurs doivent consulter un médecin dès que possible. Dans certains cas, des antibiotiques peuvent être nécessaires pour traiter les symptômes, en particulier chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli (des décès ont déjà été signalés). Des infections graves du cerveau, des yeux, du cœur et d’autres organes vitaux peuvent survenir.

La maladie des griffes du chat rend rarement les chats malades. Cependant, il peut arriver à de rares occasions qu’elle entraîne une inflammation du coeur qui peut rendre le chat malade et lui causer des difficultés respiratoires. Une consultation d’urgence à une clinique vétérinaire est alors nécessaire.

Les populations à risque de contracter la maladie des griffes du chat

Les populations félines les plus à risque sont les chatons et les chats errants ou sauvages, car elles sont toutes deux exposées davantage aux puces. Par ailleurs, les chats vivant dans des régions plus chaudes sont plus susceptibles d’attraper la maladie, car les climats chauds favorisent la reproduction des puces.

Chez les humains, la maladie des griffes du chat est plus fréquente chez les enfants de six ans ou moins et les personnes dont le système immunitaire est affaibli par une maladie ou la vieillesse. Selon nos sources, les personnes qui sont les plus à risque d’être gravement malades sont celles atteintes du VIH, du SIDA, du diabète ou du cancer, les femmes enceintes ou les personnes qui ont subi une greffe d’organe. 

Autres maladies zoonotiques

La maladie des griffes du chat n’est pas la seule maladie qui peut être transmise par votre animal à une personne. Voici d’autres maladies zoonotiques:

  • Les nématodes (ou vers ronds) infectent souvent les chats et se transmettent habituellement d’un animal à une personne par des selles infectées. Ceux et celles qui sont responsables de changer et de nettoyer la litière et les enfants qui sont plus susceptibles d’être en contact avec de la terre infectée courent le plus grand risque d’être infectés. Les symptômes comprennent l’essoufflement, la toux, un abdomen douloureux, la fatigue et la diarrhée.
  • Le nématode n’est pas du tout un ver, mais bien un type de mycose dermique qui peut se propager des chats aux humains. La transmission s’effectue par contact direct avec un animal infecté. Le seul symptôme perceptible est identique chez les félins et les humains: des cercles dépourvus de poils et d’apparence squameuse sur la peau.
  • La toxoplasmose une maladie parasitaire chez le chat causée par l’ingestion d’une proie infectée ou de viande crue. Le parasite qui cause la toxoplasmose vit dans les intestins du chat et est expulsé dans la matière fécale. Il est transmis aux humains exposés aux selles présentent dans de la terre ou un bac à litière infectés. Étant donné que la toxoplasmose peut se transmettre de la mère à son enfant in utero, il est important que les femmes enceintes s’abstiennent de nettoyer le bac à litière.
  • La morsure d’un chat infecté par la rage peut transmettre la maladie à un humain.

Toute personne exposée à l’une de ces maladies zoonotiques doit consulter un médecin dès que possible pour déterminer le traitement le plus approprié.

Éviter la maladie des griffes du chat et d’autres maladies zoonotiques

Il est possible d’éviter la maladie des griffes du chat et d’autres types de maladies zoonotiques. La propreté est un facteur important pour empêcher leur propagation.

  • Éliminez les puces sur votre animal ou dans la maison dès que vous en détectez.
  • Traitez régulièrement votre chat contre les puces pour prévenir tout problème.
  • Évitez autant que possible les chats agressifs ou sauvages.
  • Évitez d’approcher une plaie ouverte ou votre visage d’un chat.
  • Évitez de vous chamailler pour réduire le risque de griffure ou de morsure.
  • Lavez immédiatement toute griffure ou morsure à l’eau claire avec du savon antibactérien.
  • Ne laissez jamais un chat lécher une plaie ouverte ou une égratignure sur votre corps. La salive de votre chat peut déposer des bactéries dans votre plaie, ce qui risque de l’aggraver, de causer une infection ou même une maladie zoonotique.
  • Portez toujours des gants pour nettoyer le bac à litière.
  • Si vous êtes enceinte, confiez à une autre personne la tâche de nettoyer la litière.
  • Lavez toujours vos mains après avoir nourri, toiletté ou flatté votre chat.
  • Vérifiez régulièrement la peau de votre chat pour voir si elle présente des signes d’une infection aux nématodes.

La maladie des griffes du chat est rare et il est encore plus rare qu’elle entraîne des complications ou des décès. Pour l’éviter complètement, des traitements réguliers contre les puces et l’adoption de bonnes mesures d’hygiène peuvent suffire.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel

Articles Associés

Un chat gris utilisant sa litière

Que vous soyez un propriétaire de chat aguerri ou novice, vous avez peut-être encore des choses à apprendre sur la litière.

Un chat brossé sous son menton

Tous les chats ont besoin d'un certain niveau de toilettage, et celui-ci peut se faire en grande partie à la maison.

Un chat tigré regardant la caméra

La peau et le pelage d’un chat sont parmi les signes de santé et de vitalité les plus visibles.