Tim

ANNAPOLIS VALLEY, NOUVELLE-ÉCOSSE

Gendarme Rick Bushey de la GRC et le chien de police « Tim », un berger allemand, âgé de 6 ans, ont formé une équipe cynophile il y a une cinquaine d’année. Ils ont répondu aux appelles aux coups de feu tiré, ils ont fait des recherches pour les explosives, et ils ont mené des enquêtes sur les crimes à la vallée de l’Annapolis, Nouvelle-Écosse. 

Au mois de février 2003, Tim et Gendarme Rick Bushey ont été appelé à l’action pour dépister et renverser un suspect violent au Nord de Kentville. Un homme, muni d’une carabine de calibre .303, a volé une pharmacie et a fui dans un VUS. Ayant été repéré par la police, le suspect a abandonné son véhicule. Il a traversé un champ et il est entré dans une région fortement boisée. 

Gendarme Bushey et Tim sont arrivés en premier à la scène. Tim a détecté l’odeur du suspect et suivait sa piste dans la brousse. À la tombée de la nuit, Tim avançait sur l’homme qui cachait dans un peuplement forestier enneigé . D’autres gendarmes sont arrivés et entouraient le site.

Le suspect, qui avait un casier judiciaire comprenant des drogues et des actes de violence, se manifestait une émotivité. Il prenait les médicaments antidouleur qu’il a volé de la pharmacie et il menaçait de tirer d’abord sur les gendarmes et après sur lui-même.

La confrontation armée a continué pendant deux heures, durant lesquelles la police essayait de lui calmer. Ils l’ont donné des cigarettes et de l’eau mais le suspect continuait de parler de façon incohérente. À une époque, l’homme a eu une crise de panique et a sorti sa carabine. Les gendarmes étaient obligés de courir à l’abri.

Il fallait faire quelque chose. Quand le malfaiteur armé a fait un pas en arrière de sa carabine, Gendarme Bushey savait que c’était l’occasion d’agir. Il n’a chuchoté qu’un seul mot à Tim qui a sauté à la tâche. En un instant, le chien s’est fondu sur l’homme et l’homme s’est renversé, ce qui a donné les gendarmes assez de temps pour lui appréhender et de mettre les menottes.

Seul Tim était assez vite dans la neige à appréhender le suspect avant que quelqu’un soit blessé ou tué. Grâce à son courage et sa fidélité inconditionnelle, il a protégé ses collègues et a empêché le suspect de tirer la carabine sur lui-même.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel