Echo

MANITOULIN ISLAND, ONTARIO

Echo, une chienne Berger croisée Collie née sur une réserve de l’île Manitoulin, s’était trouvée une famille dans une petite ville. Réalisant rapidement que la chienne n’était pas faite pour la «vie urbaine», ses anciens propriétaires avaient décidé de publier une annonce dans le journal local afin de lui trouver un foyer où elle pourrait profiter du plein air. Echo a donc été adoptée par Tish Smith et son mari, Ted, et a déménagé à la ferme familiale. Au fond d’elle-même, Tish pressentait que le destin d’Echo était lié au sien.  

Echo s’est immédiatement intégrée dans sa nouvelle famille.  Naturellement attirée par le plein air, elle adorait la ferme. Quand elle ne nageait pas, elle pourchassait les poules jusqu’à leur cage ou regroupait le bétail et les moutons. Au printemps 2006, les Smith ont fait aménager un étang sur leur terrain. C’est à ce moment qu’ils se sont rendus compte à quel point Echo adorait nager.

En juillet dernier, voulant s’engager dans une «aventure à la découverte d’elle-même», Tish a décidé d’entreprendre une excursion en canoë de cinq jours en solitaire sur le lac Huron. Celle-ci affirme qu’elle était alors «assez inexpérimentée pour croire qu’elle était suffisamment expérimentée pour entreprendre une telle aventure». Il faut savoir que le lac Huron, le deuxième plus grand lac des Grands Lacs et le troisième lac d’eau douce en importance au monde, a une superficie de 59 596 km² – soit presque l’équivalent de celle de la Virginie-Occidentale! Bien que cinq chiens robustes vivaient à la ferme, Tish a choisi Echo comme seul compagnon pour cette excursion de canoë qui, croyait-elle, était parfaite pour un chien qui adore le plein air et, surtout, l’eau.

Les cinq jours se sont déroulés à merveille – Tish, voyageuse avertie, n’avait jamais passé d’aussi belles vacances. Mais à 6 h, le 15 juillet, alors que les deux amies se dirigeaient vers la maison, leur périple a pris une toute autre tournure. Une énorme tempête s’est soudainement levée. Des vagues géantes ont immédiatement constitué une menace pour le canoë, qui risquait de chavirer à tout moment. Tish a essayé de mettre un gilet de sauvetage à Echo, mais cette dernière s’y refusait. La chienne s’est plutôt assise dans le canoë et a posé sa tête sur la cuisse de sa maîtresse. Tish parlait continuellement à Echo, qui, en retour, lui jetait un regard rassurant pour apaiser ses craintes et, ainsi, lui permettre de conserver son sang-froid. Inquiète du fait qu’Echo ne portait pas de gilet de sauvetage, Tish (qui en avait enfilé deux!) n’avait même pas commencé à penser aux risques de noyade ou d’hypothermie.

Après plusieurs heures de lutte acharnée, une énorme vague a renversé le canoë, jetant les deux voyageuses dans l’eau extrêmement froide. Atterrissant l’une à côté de l’autre, elles ont regardé les vagues emporter leur canoë et leurs possessions. Pendant douze heures, elles se sont débattues ensemble dans l’eau. Echo, formidable nageuse, n’a pas abandonné Tish un seul instant.

Avec Echo à ses côtés, Tish n’a jamais cédé à la panique ni à la peur et sentait qu’elles regagneraient éventuellement la rive ou qu’on viendrait à leur secours. Dès les premiers instants, Echo s’est collée à Tish.

En tant qu’infirmière autorisée, Tish a conscience qu’elle aurait dû reconnaître les symptômes de l’hypothermie, mais est heureuse que ce n’ait pas été le cas. Elle aurait peut-être paniqué, ce qui l’aurait empêché de se concentrer sur leur survie. La dernière chose dont Tish se souvient, c’est d’avoir éprouvé une grande euphorie et ressenti une chaleur envahir tout son corps. Comme sa température interne chutait, elle a ensuite perdu connaissance. À son réveil, elle était à l’urgence.

Ce sont les policiers et les professionnels de la santé qui ont raconté à Tish ce qui c’était passé après qu’elle se soit évanouie. On a d’abord trouvé le canoë partiellement submergé, puis on a communiqué avec les équipes de recherche et sauvetage de la Police provinciale de l’Ontario et de la Force aérienne canadienne de Trenton, en Ontario, qui ont été dépêchées sur les lieux. Une première recherche par quadrillage n’a pas donné de résultat et on se demandait même si les occupants du canoë s’étaient vraiment perdus. L’équipe de recherche et sauvetage a ensuite survolé la limite des arbres et a repéré Echo, qui nageait autour du corps inconscient de Tish. L’équipe d’urgence a sauté à l’eau et les a secourues.

Ce qui rend cette histoire encore plus incroyable, c’est que Tish et Echo étaient tout près de la rive lorsqu’on les a retrouvées. L’instinct naturel d’un chien le pousse habituellement à se diriger vers la berge, mais Echo n’a pas voulu s’éloigner de Tish. Grâce à son pelage épais, Echo a pu conserver sa température corporelle et transmettre de la chaleur à Tish en se tenant près d’elle et, ainsi, repousser les symptômes d’hypothermie et lui éviter une mort certaine.

Echo a changé du tout au tout depuis leur aventure. Elle est extrêmement attachée à Tish et la suit partout. En fait, depuis l’incident, Echo a décidé qu’elle n’était plus une «chienne de ferme» et s’est installée dans la maison, où elle se couche sur l’oreiller de Tish, entre les deux époux. Echo est vraiment l’héroïne de Tish.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel

DÉCOUVREZ NOS ANCIENS LAURÉATS