Mel-O

MORINVILLE, ALBERTA

Mel-O a été adoptée par la famille Rose en juillet 2005. Danielle et Sean Rose accompagnaient alors leur fille, Kianna, et leur garçon, Alex, à la société pour la protection des animaux d’Edmonton, pour y adopter un animal de compagnie. Kianna a rapidement jeté son dévolu sur un chaton, alors qu’Alex parcourait encore la salle. Dans l’une des cages, se trouvaient quatre chatons; et tous miaulaient, sauf un – Mel-O. Tranquillement couchée, elle ne faisait aucun bruit. Elle a tout de suite plu à Alex. Les Rose ont donc ramené les deux nouveaux membres de leur famille à la maison. Mel-O, toujours silencieuse, était très douce. Le nom que lui avait donné Alex lui allait à ravir!  

Ce nouveau membre de la famille n’a pas toujours eu la vie facile dans sa maison d’adoption. Peu après son arrivée, elle a contracté un virus respiratoire qui a nécessité plusieurs visites chez le vétérinaire. Alex, neuf ans, s’inquiétait pour sa nouvelle amie et il la comprenait tout à fait, lui qui, souffrant de diabète de type 1, savait ce que c’était que de devoir aller chez le médecin plusieurs fois de suite et prendre médicament sur médicament. Heureusement, pour toutes sortes de raisons, Mel-O s’est complètement rétablie.

À 22 h 30, le 27 mars 2006, Danielle avait mis les enfants au lit. En soirée, Alex avait vérifié son taux de glycémie, qui semblait tout à fait normal. Danielle et son mari, Sean, venaient de s’endormir quand Danielle a entendu Alex se lever. Elle lui a alors demandé ce qu’il faisait, pensant qu’il cherchait une excuse pour ne pas dormir, mais celui-ci a répondu que Mel-O l’avait réveillé – elle avait marché sur sa poitrine et son ventre et lui avait donné des coups de pattes sur le visage. Sachant très bien qu’il n’était pas normal de se faire réveiller par son chat, Danielle trouvait d’autant plus étrange le comportement de Mel-O, qui n’avait pas l’habitude de marcher sur les gens. De plus, le lit d’Alex était installé sur une mezzanine, à environ cinq pieds du sol, et Mel-O avait grimpé l’échelle pour le rejoindre – ce qu’elle n’avait jamais fait auparavant. Alex a cru bon de vérifier son taux de glycémie, puisque Melzy (comme l’appelle affectueusement la famille Rose) tenait tant à le réveiller. Mel-O a suivi Alex et Danielle à l’étage inférieur. À la surprise de Danielle, le taux de glycémie d’Alex était dangereusement bas, même s’il prétendait ne pas se sentir faible. La famille a rapidement compris qu’il ne s’agissait que d’une question de minutes avant qu’Alex fasse une crise d’épilepsie.

Même si la famille ne peut affirmer avec certitude ce que Mel-O a senti cette nuit-là ou ce qui a suscité son comportement inhabituel, elle est convaincue que la chatte a sauvé la vie du garçon. Alex a offert un foyer à Mel-O alors qu’elle en avait besoin et Mel-O lui a rendu la pareille en lui sauvant la vie.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel