Jarod

GENELLE, COLOMBIE-BRITANNIQUE

Jarod - 2009 lauréat

En juillet 2006, Donna Perreault a adopté Jarod, un Chow chow noir, après avoir lu une annonce urgente sur un site Web d’adoption d’animaux familiers. L’organisation Northwest Chow Rescue de l’Oregon avait affiché la photographie de Jarod pour tenter de lui trouver un foyer. Sans hésiter, Donna a adopté Jarod.

Un jour de l’automne dernier, Donna conversait avec son fils au téléphone et Jarod, maintenant âgé de 8 ans, lui tenait compagnie dans la maison. L’autre Chow chow de Donna, Meesha (12 ans), était dans la cour. Soudain, Donna a entendu Meesha émettre un aboiement sourd, guttural. Toujours au téléphone, Donna s’est précipitée vers la fenêtre pour voir ce qui se passait. À sa surprise et stupéfaction, Donna a vu un ours noir chargeant Meesha. Terrifiée et galvanisée par l’adrénaline, Donna a couru à l’extérieur pour tenter de protéger Meesha; dans sa hâte elle laissa ouverte la porte de la maison et Jarod l’a suivie à l’extérieur.

Jarod s’est précipité avec intrépidité sur l’ours pour protéger Meesha et un corps à corps s’ensuivit dans la seconde, ponctué de sifflements, de morsures et de grognements. Pendant la lutte, l’ours partageait son attention entre les deux chiens, attaquant l’un, puis l’autre. Pour tenter de l’effrayer, Donna ramassa un seau qu’elle lança sur l’ours; celui-ci se tourna alors vers Donna, courut à elle et la frappa à la poitrine de sa patte.

Avant que l’ours n’ait l’occasion de blesser Donna gravement, Jarod s’interposa entre eux en montrant les dents et en provoquant l’ours. Il sauta ensuite sur l’ours, plongeant plusieurs fois les dents dans sa fourrure, jusqu’à ce que l’ours ignore Donna et se détourne de Meesha. Accaparant l’attention de l’ours, Jarod s’est alors élancé derrière le garage et l’ours l’a suivi, donnant à Donna juste assez de temps pour ramener la vieille et frêle Meesha dans la maison. Inquiète pour Jarod, Donna ouvrit la porte et l’appela. Elle fut soulagée de voir Jarod revenir en courant vers la maison, sans aucune trace de l’ours.

Pendant toute l’attaque, le fils de Donna était resté au téléphone, mort d’inquiétude. Les derniers sons qu’il avait entendus avaient été le cri de sa mère, suivi par un coup sourd, des bruits de pas, des grognements et des aboiements. Donna fit rentrer en vitesse Jarod dans la maison, ferma la porte à clé et courut au téléphone. Elle rassura son fils et lui expliqua ce qui s’était passé, puis alla prendre soin des chiens.

En fin de compte, le coup de patte de l’ours a laissé une marque sur la poitrine de Donna, mais le dénouement aurait pu être bien plus tragique. L’extraordinaire courage et la loyauté de Jarod ce jour-là lui ont doublement mérité le titre de héros; non seulement a-t-il audacieusement sauvé la vie d’un humain attaqué par un ours, mais il a aussi bravement protégé la vie d’un congénère canin, Meesha.

Danielle Jackman, la directrice de la Trail Regional Branch de la SPCA de la Colombie-Britannique, dit que Jarod et Donna méritent tous deux une médaille de bravoure. Ce n’est pas souvent qu’on compte deux héros dans une même famille.