Snickers

OSHAWA, ONTARIO

Snickers est un chien mâle de quatre ans, un mélange de border colley et de pointer. Gregory Gould l’a adopté d’un autre propriétaire en février 2012. À l’époque, il était loin d’imaginer que Snickers allait plus tard lui sauver la vie.

Très tôt, le matin du 19 mars 2012, le policier Rob Garnett et son partenaire ont répondu à un appel concernant un chien qui arpentait la voie privée d’une résidence en jappant sans arrêt. La présence du chien empêchait les résidants de sortir pour se rendre à leur travail. À leur arrivée sur la scène, les deux policiers ont aperçu Snickers, qui était manifestement très agité. Rob Garnett, qui aime d’ailleurs beaucoup les chiens, a constaté que le comportement de l’animal était anormal et a interrogé les personnes ayant fait l’appel. Il s’agissait d’une famille nouvellement déménagée qui ne connaissait personne dans le quartier. La petite fille de la famille a toutefois suggéré que le chien pouvait habiter chez le voisin.

Le policier est allé frapper à la porte du voisin en question et Snickers l’a suivi. Malgré son insistance, personne n’a répondu au policier. Il a jeté un coup d’oeil à la fenêtre. C’est alors qu’il a aperçu Gregory Gould inconscient, étendu sur le plancher de son salon. M. Gould souffre de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et a besoin d’un appareil respiratoire. L’appareil n’était pas réglé correctement, ce qui a fait perdre connaissance de M. Gould. Il était donc par terre en train de s’asphyxier.

Les deux policiers sont tout de suite passés à l’action: ils ont défoncé la porte principale, évalué la situation et appelé les ambulanciers. Snickers est resté aux côtés de M. Gould en attendant les secours. Pendant l’attente, le policier a commencé à explorer la maison afin de découvrir le chemin emprunté par Snickers pour sortir: la moustiquaire et la fenêtre de la porte arrière avaient été forcées et le verrou avait été ouvert. Le policier a ainsi conclu que Snickers, dans ses efforts déterminés à aider son propriétaire, a utilisé à maintes reprises la force de son propre poids pour défoncer la moustiquaire, jusqu’à ce qu’il soit en mesure de sortir dans la cour. Une fois à l’extérieur, il s’est rendu dans un coin de la cour arrière, où des planches avaient été installées en guise de clôture. Il a réussi à briser les plus faibles d’entre elles pour sortir. Les événements se sont produits vers 3 h, dans la nuit. Cela signifie que Snickers tentait d’obtenir de l’aide depuis plus de deux heures. Il a finalement été attiré par l’ouverture des lumières de la résidence du voisin, vers 5 h.

Grâce à son intuition, à sa persévérance, à sa force physique et à sa détermination, Snickers a permis à M. Gould d’obtenir les soins médicaux nécessaires et lui a sauvé la vie. Les médecins affirment que si M. Gould était resté une heure de plus inconscient, il n’aurait pas survécu. M. Gould et sa famille, notamment son fils Jeff, sa bru Kiran et sa petite-fille Hazel, sont extrêmement reconnaissants envers Snickers. Il est le héros de la famille.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel