Bella

WINDSOR, ONTARIO

Le 10 juillet 2014, Rob Sheardown a adopté un berger d’Anatolie à la SPCA de la région de Windsor/Essex. Elle s’appelait Bella et Rob a vite constaté que c’était un chien très obéissant et bien entraîné. À l’époque, Rob pensait qu’il allait tout simplement rentrer à la maison avec un nouveau compagnon pour lui-même. Il était loin de se douter que sauver Bella permettrait un jour de sauver la vie d’une autre personne.

Un dimanche après-midi tranquille à la fin novembre 2014, Rob est rentré à son appartement de Windsor avec Bella après leur promenade quotidienne dans le parc. Comme toujours, Rob est entré dans son immeuble et a traversé le hall d’entrée avec Bella à ses côtés, en direction de l’ascenseur du rez-de-chaussée. Fidèle à son caractère de chien obéissant, Bella marchait au pas, n’osant pas dévier de cette routine ni contester les ordres de Rob. Du moins, jusqu’à ce qu’ils arrivent devant l’ascenseur.

Pour une raison que Rob ignorait encore, Bella refusa net de monter dans l’ascenseur. Plutôt, elle se mit à tirer sur sa laisse pour le ramener vers le hall d’entrée. Ne comprenant pas son comportement bizarre, Rob a essayé de tirer Bella dans la bonne direction, lui ordonnant à plusieurs reprises de le suivre, mais le chien refusait d’obéir. Enfin, Bella tira tellement fort sur sa laisse qu’elle a pu éloigner Rob de l’ascenseur et le conduire plus loin dans le hall d’entrée, derrière l’un des canapés.

Médusé, Rob suivit Bella et, à sa grande surprise, aperçu un homme âgé visiblement mal en point qui gisait derrière le canapé. Il était pâle, transpirait abondamment et semblait désemparé. Rob a immédiatement aidé l’homme à s’étendre sur le canapé et lui a demandé ce qui n’allait pas. L’homme s’est plaint de douleurs à la poitrine et il est vite devenu évident qu’il était en proie à une crise cardiaque. Rob a appelé une ambulance et, en attendant l’arrivée des secours, Bella s’est assise à côté de l’homme et a mis sa patte sur son bras. Bella n’a pas bougé jusqu’à ce que les ambulanciers arrivent et emmènent l’homme à l’hôpital le plus proche.

Grâce à l’intuition, à la persévérance et à la détermination de Bella, le vieil homme a reçu les soins médicaux dont il avait besoin, juste à temps. Dans une situation où chaque seconde compte, les ambulanciers ont dit que si l’homme était resté seul dans le hall encore beaucoup plus longtemps, il n’aurait pas survécu. Malentendant d’une oreille, et sachant que le hall d’entrée est généralement vide le dimanche, Rob est convaincu que personne, pas même lui, n’aurait découvert l’homme à temps sans l’intuition et la vigilance de Bella.

À ce jour, Rob demeure épaté par Bella et sa façon de venir en aide à un parfait inconnu. Lorsque Rob regarde Bella aujourd’hui, il ne voit plus un chien dont on a sauvé la vie, mais plutôt, un chien qui sauve des vies.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel