Rosco

CALGARY, ALBERTA

Rosco est un berger croisé de trois ans de Calgary, en Alberta. Il faisait partie de la litière de huit chiots d’une chienne errante qui avait trouvé refuge sous les escaliers d’une caserne de pompier. Oublié par l’équipe d’un refuge venue chercher sa mère et ses frères et soeurs, Rosco a été adopté par Brittany Ouellette, qui l’a amené vivre avec elle, son père Bryan, son partenaire et son petit garçon, Bennett.

Le 3 novembre 2018, Brittany et sa famille ont décidé d’aller passer la journée à la montagne. Comme son père ne se sentait pas bien, il est resté à la maison, et Brittany a laissé Rosco avec lui pour qu’il lui tienne compagnie.

Étendu dans son lit, Bryan écoutait le football quand il a voulu se lever pour aller à la salle de bain et s’est rendu compte qu’il ne le pouvait pas. Il a essayé de rouler sur lui-même pour sortir du lit et est tombé sur le plancher. Tout son côté gauche était engourdi et il a compris qu’il faisait une crise cardiaque. Incapable d’appeler à l’aide, Bryan a frappé doucement sur le plancher avec son pied droit pour attirer l’attention de Rosco.

Ce dernier l’a entendu et est venu à la chambre. Quand Rosco s’est approché du lit, Bryan a réussi à lui attraper le collier de la main droite. Rosco l’a ensuite fait pivoter sur lui-même, ce qui lui a permis de s’appuyer sur le lit et de se lever suffisamment pour pouvoir prendre son téléphone et composer le 9-1-1. En attendant l’ambulance, Bryan a de nouveau saisi le collier de Rosco et l’a laissé le traîner jusqu’à la porte d’entrée. Les ambulanciers sont arrivés quelques minutes plus tard et ont emmené Bryan à l’hôpital pour qu’il y subisse une intervention d’urgence.

Encore à la montagne, Brittany et sa famille ont reçu un appel leur apprenant ce qui s’était passé. Ils sont revenus en ville en vitesse et ont attendu quelques heures à l’hôpital que Bryan sorte de la salle d’opération.

Grâce à l’intervention rapide de Rosco, il a survécu et a récupéré étonnamment bien. Si Rosco n’avait pas été là et que les ambulanciers étaient arrivés plus tard, Bryan aurait pu mourir.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel