Pourquoi mon chat éternue-t-il?

Un chat orange assis à une fenêtre près de fleurs

Pourquoi les chats éternuent-ils? Découvrez quelques raisons qui expliquent les éternuements de votre chat, ce que vous pouvez faire à ce sujet et voyez s’il y a raison de vous inquiéter.

Les chats et les humains partagent de nombreux traits. Par exemple, tous deux sont des mammifères et utilisent différentes parties de leur corps pour le traitement sensoriel. Les éternuements occasionnels sont une autre similitude entre les chats et les humains. Vous savez peut-être déjà pourquoi les humains éternuent. Mais les chats, pourquoi éternuent-ils?

Pourquoi mon chat éternue-t-il?

Tout d’abord, il est important de savoir que les éternuements occasionnels chez les chats ne sont pas une source de préoccupation, mais les éternuements fréquents peuvent naturellement attirer votre attention.

Chez les humains, les éternuements font partie du cours normal de l’expulsion de la poussière et d’autres irritants des passages nasaux et peuvent souvent accompagner les allergies saisonnières ou d’autres maladies, comme la grippe ou une sinusite. La présence d’irritants dans les voies nasales est souvent la cause d’éternuements chez bien des chats: ils ont de la poussière dans leur museau, et les éternuements servent à l’expulser.

Éternuements qui peuvent s’avérer préoccupants

Si votre chat fait des crises d’éternuements à répétition ou souffre de symptômes concomitants, tels que l’écoulement nasal, des yeux larmoyants de une toux, il peut être temps d’appeler le véto pour voir si un traitement est nécessaire.

Si les éternuements figurent parmi d’autres symptômes éprouvés par votre chat, votre vétérinaire peut être en mesure de déterminer la cause des éternuements en fonction des autres symptômes, qui peuvent inclure:

  • Des sécrétions excessives du nez ou des yeux
  • Une toux ou une respiration sifflante
  • Un appétit réduit
  • La fatigue

Pourquoi les chats éternuent-ils? Causes possibles d’éternuements chez les chats

Virus

La cause la plus courante d’éternuements répétés chez les chats est une infection des voies respiratoires supérieures, qui peut être due à des infections virales, comme l’herpès-virose du chat (rhinotrachéite infectieuse féline ou rhinotrachéite) ou le calicivirus félin.

Ces deux virus sont contagieux chez les chats, mais heureusement ils ne peuvent pas être transmis aux humains. Des vaccins sont offerts pour empêcher ces infections de se propager à votre chat.

En règle générale, lorsqu’un vétérinaire soupçonne une infection virale, il procède à un prélèvement dans la gueule, les yeux, la gorge ou le museau de votre chat et le fait parvenir à un laboratoire pour confirmer la présence ou l’absence d’une infection.

Comme pour les rhumes chez l’homme, le traitement de ces virus vise à atténuer les symptômes tandis que votre chat lutte contre l’infection. Des antibiotiques ne sont généralement pas nécessaires, à moins que l’infection virale ne devienne bactérienne.

Les infections comme celles-ci sont généralement plus fréquentes chez les chats plus jeunes, surtout ceux qui proviennent d’un refuge. Des programmes de vaccination anticipés et complets peuvent aider à prévenir ces virus.

Autres infections rares

Les éternuements peuvent figurer parmi les nombreux symptômes d’un large éventail d’autres infections moins courantes, dont les suivantes:

  • La péritonite infectieuse féline (PIF), une maladie virale causée par le coronavirus félin – Celle-ci peut ne donner aucun symptôme ou des symptômes légers qui s’aggravent au fil du temps
  • Le virus de l’immunodéficience féline (FIV), qui a une incidence sur le système immunitaire des chats qui en sont atteints
  • La leucémie féline
  • La chlamydia, souvent accompagnée d’une infection oculaire et d’éternuements
  • La bordetella, une maladie plus courante chez les très jeunes chatons
  • La mycoplasmose

Irritants

Si votre chat inspire une substance irritante, il peut l’éternuer. Ces irritants potentiels peuvent inclure:

  • La fumée de tabac
  • La litière pour chats poussiéreuse
  • Les parfums
  • Les produits nettoyants sous forme de vaporisateurs
  • Les moisissures
  • La poussière
  • Le pollen
  • Les bougies parfumées

Prêtez attention au moment auquel ont lieu ses crises d’éternuements, s’il y a lieu. Si votre chat éternue lorsque vous changez sa litière, allumez votre chandelle parfumée préférée ou appliquez votre parfum avant de sortir, cela peut être la cause de ses éternuements.

Causes rares

D’autres causes pouvant se cacher derrière les éternuements de votre chat sont extrêmement rares, mais valent la peine d’être vérifiées si aucune autre cause ne peut être cernée. Il peut s’agir d’un des suivants:

  • Drainage en provenance d’une infection de racine dentaire s’infiltrant dans ses sinus
  • Corps étrangers, tels que de l’herbe coupée
  • Tumeurs dans les voies nasales

Que faire en cas d’éternuements chez votre chat

Administrer dans les temps tous les vaccins nécessaires

Comme susmentionné, des vaccins sont offerts tant pour l’herpès-virose du chat que le calicivirus félin et peuvent aider à empêcher l’apparition de ces infections. Être assidu quant aux vaccins de votre compagnon peut l’aider à rester en bonne santé.

Surveiller de près

Si votre chat éternue de temps en temps et semble parfaitement satisfait de lui-même et de son environnement et continue à manger ses gâteries préférées comme d’habitude, il n’y a généralement aucune raison de s’inquiéter. Essayez de cerner des régularités dans ses éternuements, s’il y a lieu, par exemple si ceux-ci deviennent plus persistants dans certaines situations ou s’il semble y avoir des facteurs déclenchants qui font éternuer votre chat.

Quand visiter le vétérinaire

Si votre chat éternue beaucoup et affiche d’autres symptômes préoccupants, tels que des yeux larmoyants, de la fatigue, une perte d’appétit, une toux ou toute difficulté à respirer, vous devriez envisager de prendre rendez-vous pour voir votre vétérinaire dès que possible. Il peut être en mesure de vous donner des réponses et des remèdes pour aider votre chat à se sentir mieux.

À retenir

En règle générale, les éternuements chez les chats n’ont rien d’inquiétant. Il peut s’agir d’irritants qui le font éternuer, comme chez les humains. Cependant, quand les éternuements accompagnent d’autres symptômes, il peut s’avérer utile d’appeler votre vétérinaire pour un examen pour vous assurer que ce n’est rien de grave. N’hésitez pas à communiquer avec votre vétérinaire lorsque vous remarquez quelque chose d’inhabituel chez votre chat. Il peut offrir des conseils basés sur sa connaissance de l’historique de santé de votre chat et de son comportement récent, puis prescrire des antibiotiques ou d’autres traitements si nécessaire.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel

Articles Associés

Un chat tigré buvant dans un robinet

Les chats sont capricieux lorsqu’il s’agit de boire de l’eau, et on a souvent l’impression qu’ils n’en boivent pas suffisamment.

Un chat gris regardant la caméra

Quiconque possède des chats sait qu'ils peuvent parfois souffrir de problèmes d'estomac ou de sensibilité du tube digestif.

Un chat tigré regardant la caméra

La peau et le pelage d’un chat sont parmi les signes de santé et de vitalité les plus visibles.