10 conseils pour que les chiens et les chats demeurent heureux à l’intérieur

Family sitting in living room with large grey dog sitting on the couch

En période de confinement, les animaux peuvent sans aucun doute rendre la situation beaucoup plus agréable.

Ils sont là pour nous quand nous avons besoin de ventiler ou d’un bon câlin, et prendre soin d’eux est bénéfique autant pour eux que pour nous.

Mais être coincé à la maison avec votre animal peut également présenter des défis. Nos spécialistes du comportement animal vous donnent quelques conseils pour garder votre animal heureux et occupé pendant votre confinement.

10 conseils et astuces pour que les chiens et les chats demeurent heureux à l’intérieur

1. Respectez leur routine

Votre routine a probablement été perturbée significativement. Dans une période comme celle-ci, il peut être tentant de laisser les routines de votre animal familier être perturbées elles aussi.

La docteure Annie Valuska, spécialiste du comportement animal chez Purina, lance une mise en garde : «il est important de garder la routine de votre animal familier aussi intacte que possible. Se nourrir, faire ses besoins et se promener devraient avoir lieu aux mêmes moments que d’habitude, et si votre chien est habitué à la voiture, n’hésitez pas à l’emmener faire de courtes balades.»

Elle nous rappelle également qu’encourager les bonnes habitudes de notre animal, comme s’asseoir avant de sortir ou ne pas demander de restes de table, permet d’assurer une certaine constance dans la routine de votre animal familier.

2. Respectez leurs périodes de repos

Votre animal peut être habitué à avoir du temps pour lui-même lorsque la famille est absente, alors essayez de lui laisser beaucoup de périodes de repos tout au long de la journée.

Comme nous le rappelle le docteur Francois Martin, spécialiste du comportement animal chez Purina  : «modifier la routine de votre animal familier par un surplus de socialisation n’est pas une bonne idée. Les animaux familiers ne sont pas des enfants. Leurs propriétaires n’ont pas à les garder occupés toute la journée.»

Chers parents, soyez soulagés : vos enfants ont peut-être besoin d’activités pour remplir leurs journées, mais votre chat ou votre chien se portera bien et un peu de calme lui sera même bénéfique.

3. Donnez-leur quelque chose à mâcher

Lors des conférences téléphoniques, des séances d’école à la maison ou des moments où vous avez besoin de repos, n’hésitez pas à donner à votre animal une gâterie qui se mâche lentement pour l’aider à se divertir.

Si votre animal a tendance à engloutir ses gâteries, des balles Kong ou tout autre jouet robuste peuvent être enduits de beurre d’arachide, puis congelés pour une distraction de longue durée.

La docteure Séverine Ligout, spécialiste du comportement animal chez Purina, nous rappelle que, bien que ces gâteries puissent être amusantes pour votre animal familier, il est facile de trop les nourrir. Comptez le nombre de calories supplémentaires et donnez une plus petite portion de nourriture à votre animal lors de son repas.

4. Exercice, exercice, exercice

Contrôlez vos nerfs et canalisez votre nervosité vers un exutoire productif : l’exercice. Rester actif pendant cette période est aussi bénéfique pour vous que pour votre animal familier.

Vous ne pourrez peut-être pas emmener votre chien au parc pour qu’il fasse de l’exercice, mais d’autres moyens lui permettront de dépenser son énergie. Même une escapade vers la boîte aux lettres constitue un peu d’exercice. Si vous êtes en confinement, déplacez quelques meubles afin de créer un espace vous permettant de jouer à la balle ou au tir à la corde.

Si possible, sortez vous pourchasser dans la cour. Serena Juma, spécialiste du comportement animal chez Purina, recommande d’utiliser l’exercice comme un autre moyen de renforcer la routine chez votre animal. «Planifiez des séances de jeu chaque jour vers la même heure», conseille-t-elle.

«Votre animal sera ainsi incité à suivre une routine, ce qui le stimulera physiquement et mentalement en plus de resserrer les liens qui vous unissent.»

5. Jouez à des jeux qui stimuleront son esprit

Une autre excellente façon de fatiguer votre animal est de le stimuler mentalement, en lui apprenant un nouveau tour ou deux par exemple! Avez-vous toujours voulu que votre chien puisse rouler par terre ou que votre chat danse? C’est le moment idéal pour leur apprendre.

«Comme les humains, les animaux familiers peuvent ressentir ce que nous appelons «l’effet Eureka», c’est-à-dire la réponse émotionnelle à la résolution d’un problème», explique la Dre Ragen McGowan, spécialiste du comportement animal chez Purina. «Ce moment où vous avez envie de vous écrier «ah-ha» après avoir finalement résolu un problème. Vous ressentez une poussée positive d’émotions. Nos animaux familiers le ressentent aussi.»

Vous pouvez également profiter de l’heure du repas pour enrichir mentalement la journée de votre animal. Dispersez leur nourriture autour de la maison et laissez-les la retrouver à l’aide de leur odorat, ou nourrissez-les en incorporant un jouet casse-tête afin d’ajouter un petit défi mental.

6. Soyez un colocataire prévenant

Personne n’apprécie un colocataire trop bruyant, et votre animal ne fait pas exception! Maintenant que votre animal familier et vous passez beaucoup de temps de qualité ensemble, n’oubliez pas que l’ouïe des animaux est plus développée que la nôtre, alors essayez de maintenir un niveau minimal de bruit.

Ils auront ainsi l’occasion de se reposer. «Si vous devez avoir un bruit de fond, pensez à remplacer la télévision, les podcasts ou la radio pour de la musique classique de temps à autre (ce qui peut calmer les animaux selon certaines études)», suggère la Dre Valuska.

7. Impliquez vos enfants

Si vous avez des enfants à la maison, invitez-les à vous aider pour que votre animal demeure heureux et en santé. C’est le moment idéal de renforcer la bonne étiquette relative aux animaux familiers et d’aider les enfants à comprendre leur langage corporel. Il peut aussi être amusant d’impliquer les animaux dans l’apprentissage de votre enfant.

«Les enfants doivent continuer d’apprendre et les animaux familiers peuvent les aider dans certains domaines d’apprentissage (en lecture, par exemple)», indique la Dre Sandra Lyn, spécialiste du comportement animal chez Purina. «Si votre animal est disposé à écouter, planifiez des séances où votre enfant lui fera la lecture dans le cadre de sa routine d’apprentissage.»

8. Conservez un régime alimentaire sain

Vous vous laissez peut-être tenter par du macaroni au fromage en boîte et un brownie de trop ces jours-ci, mais votre animal peut tout de même conserver un régime alimentaire sain.

«Ne commencez pas à lui donner des restes de table pour la simple raison que votre canapé fait office de table ces jours-ci», conseille la Dre Valuska. Dans la mesure du possible, continuez de nourrir votre animal aux mêmes heures avec sa nourriture régulière. 

Si vous donnez plus de gâteries que d’habitude à vos animaux familiers pour les récompenser d’être de si bons compagnons (et rendons-nous à l’évidence : ils le méritent!), n’oubliez pas que les gâteries doivent représenter au plus 10 pour cent des calories quotidiennes d’un animal.

9. Créez un «espace sécuritaire»

Votre animal pourrait avoir besoin d’un espace personnel pour se sentir à l’aise et en sécurité en cette période où il est soudainement entouré de plusieurs personnes. Cet aspect s’adresse particulièrement aux chats, mais un «espace sécuritaire» peut être bénéfique pour les chiens également.

«Si vous avez l’impression que votre animal familier est submergé par cette soudaine “intimité”, assurez-vous qu’il ait accès à un espace sécuritaire que toute la famille respecte», dit la Dre Valuska. «Lorsqu’il s’y trouve, il est hors limites. Il peut même être utile de faire comme s’il était “invisible” dans cet espace.»

Les petits amoureux des animaux familiers comprendront alors que si un animal est dans son endroit spécial, ils doivent le laisser seul jusqu’à ce qu’il soit prêt à jouer.

10. Soyez créatif!

Pour garder les animaux occupés et heureux en ces temps où il est impossible de se procurer de nouveaux jouets dans un commerce, Dre McGowan recommande de sortir des sentiers battus en créant ses propres jouets et activités d’enrichissement.

«Donnez à votre chien ou votre chat des jouets amusants qu’il a la permission de détruire», suggère-t-elle. «Il peut s’agir d’un tube en carton dans lequel ous avez caché des croquettes, ou d’une bouteille en plastique qu’ils peuvent mâcher afin d’obtenir les gâteries qu’elle renferme.»

Libérer l’énergie destructrice par un moyen productif peut être bénéfique, autant pour votre animal familier que pour vos chaussures en cuir.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel