Sako

KANAKA BAR, COLOMBIE-BRITANNIQUE

Sako est un King Shepherd énergique de quatre ans qui, petit, s’est joint à une grande famille d’une communauté tissée serrée, soit celle de Kanaka Bar, en Colombie-Britannique. Sako a grandi entouré d’amis et de membres de sa famille et, par conséquent, a développé un très fort instinct de protection au fil des ans. C’est ce même instinct qui a poussé Sako à protéger la vie d’un être cher le 10 juin 2014, au moment où il en avait le plus besoin.

Par une journée ensoleillée de juin, Joseph Phillips-Garcia, 16 ans, a pris la route en compagnie de sa tante, de son cousin, d’un ami et de son fidèle Sako. Ils allaient retrouver d’autres membres de la famille près du lac Botanie pour aller pêcher et récolter des pommes de terre sauvages, une activité très populaire dans la communauté. Sur le chemin du retour ce soir-là, leur véhicule a soudainement quitté la route et dévalé une pente raide de plus de 100 mètres, s’immobilisant brutalement dans les bois.

Pendant la chute dévastatrice, Joseph et Sako ont été projetés hors du véhicule. Tragiquement, ils ont été les seuls survivants de l’accident. Joseph s’est retrouvé couché au bas de la pente, avec des fractures au fémur et à la clavicule, des blessures graves qui l’empêchaient de bouger. Il est demeuré dans la forêt – à moitié conscient, frigorifié, blessé et affamé – pendant deux jours, une proie facile pour les prédateurs sauvages.

Mais Joseph n’était pas seul. Miraculeusement, Sako a également survécu à l’accident et, fidèle à lui-même, il est resté aux côtés de Joseph, montant la garde et l’aidant de tous les moyens possibles pendant qu’ils étaient là. Pour le garder au chaud, Sako se couchait près de Joseph et l’aidait à rapprocher des branchages pour qu’il puisse faire un feu avec le briquet qu’il avait dans sa poche. Pour qu’il reste hydraté, Sako aidait Joseph à se glisser près d’un ruisseau à proximité afin qu’il puisse boire de l’eau. Pour assurer sa sécurité, Sako arpentait les buissons et les environs pour repousser les coyotes et autres prédateurs qui tournaient autour du site de l’accident, hurlant et menaçant Joseph.

Plus de 40 heures plus tard, le 12 juin 2014, Joseph a finalement été localisé. C’est son cousin, parti à sa recherche, qui le repéra. La GRC, ainsi que des équipes de secouristes, ont été immédiatement dépêchées sur les lieux. En raison de l’inclinaison de la pente, il a fallu environ trois heures aux secouristes pour rejoindre et extirper Joseph du site de l’accident et le transporter d’urgence à l’hôpital où il a subi plusieurs interventions chirurgicales et mois de convalescence pour se remettre de ses blessures.

Près d’un an s’est écoulé depuis ce terrible et tragique accident. Joseph se remet toujours à la fois physiquement et psychologiquement. Pour Joseph, il ne fait aucun doute que Sako a joué un rôle crucial dans sa capacité à survivre à cette expérience douloureuse, effrayante et potentiellement mortelle. Non seulement les comportements protecteurs et héroïques de Sako ont contribué à assurer la sécurité de Joseph, c’est également le dévouement et la compagnie inébranlable de Sako qui lui ont donné l’espoir et le courage de tenir bon jusqu’à ce qu’on le retrouve.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel