Votre vétérinaire et vaccins courants pour chatons

Kitten Vet Care

C’est évident, mais votre chat doit être immunisé pour une protection contre des maladies nuisibles et parfois mortelles. 

Avant de choisir votre nouveau chaton et de l’emmener à la maison, vérifiez s’il a reçu son premier vaccin. Les chatons devraient recevoir leur premier vaccin entre six et huit semaines de vie. Le premier vaccin commence à bâtir les défenses de votre chaton contre toute maladie qui pourrait être grave. 

Comment fonctionnent les vaccins? 

Les vaccins stimulent le système immunitaire de l’animal afin que ses défenses naturelles soient préparées et entièrement munies des anticorps nécessaires pour combattre n’importe quelle maladie. Malheureusement, si votre chat n’est pas adéquatement vacciné, son système immunitaire ne sera pas prêt à se défendre contre un virus ou une infection bactérienne. 

Quel est le meilleur calendrier de vaccination? 

Les chatons reçoivent trois séries de vaccins, normalement administrés à intervalles de quatre semaines: 

  • 6 à 8 semaines: premiers vaccins – temporaires 
  • 10 à 12 semaines: vaccins de rappel 
  • 14 à 16 semaines: derniers vaccins 

Les chats adultes ont normalement besoin de vaccins de rappel annuels à vie. Votre clinique vétérinaire vous avertira quelques semaines avant la date à laquelle votre chat doit recevoir son rappel annuel. 

De quoi les vaccins protègent-ils? 

Les chats doivent être protégés contre les maladies graves et parfois mortelles ci-dessous: 

Entérite féline: il s’agit de la maladie la plus courante touchant les chats. Elle est très contagieuse et pose un risque élevé pour la vie, particulièrement chez les chatons de moins de 12 mois. En voici les symptômes les plus fréquents: forte fièvre, dépression, déshydratation, douleur abdominale intense, vomissements et diarrhée. 

Maladie des voies respiratoires (grippe du chat): les chats de tous âges peuvent contracter cette maladie, car elle est extrêmement contagieuse. Ses symptômes comprennent les éternuements, un jetage nasal, un écoulement oculaire, la toux, une perte d’appétit et des ulcères sur la langue, dans la bouche et sur le nez. Si on ne la traite pas, cette maladie peut causer une grave déshydratation. 

Calicivirus félin: ce virus peut causer des symptômes respiratoires, de la fièvre, une salivation, des ulcères dans la bouche et sur les coussinets, une pneumonie, la diarrhée, l’arthrite et des symptômes neurologiques. 

Maladie de Carré ou panleucopénie féline: cette maladie n’est pas très répandue en Australie, mais les vétérinaires voient encore des cas occasionnels. Cette infection virale est contagieuse et peut causer une forte fièvre, des vomissements et la diarrhée. Malheureusement, elle est souvent mortelle pour les jeunes chatons. Il est aussi important de savoir que le virus de la maladie de Carré féline n’est pas le même que celui de la maladie de Carré canine. 

Chlamydia féline: la chlamydia est un organisme causant des maladies oculaires. Elle touche souvent les jeunes chatons de moins de neuf mois. Les symptômes de la chlamydia sont un écoulement des yeux et du nez, des yeux rouges sensibles, une température élevée, la toux, une respiration difficile, des noeuds lymphoïdes enflés, une perte d’appétit, une perte de poids soudaine et la dépression. 

S’il est prévu que votre chaton socialise à l’extérieur, on recommande de discuter de la vaccination anti-VIF avec votre vétérinaire. La vaccination anti-VIF exige une série de trois vaccins donnés habituellement à 10, 12 et 14 semaines de vie. Les chats de plus de six mois qui doivent être vaccinés contre le VIF devront subir une analyse de sang avant de recevoir la vaccination. 

VIF (virus de l’immunodéficience féline): bien que le VIF ne puisse se transmettre du chat à l’humain, il agit de la même façon que le VIH chez les humains. Il s’agit d’une infection virale transmissible par le sang qui détruit le système immunitaire et laisse un chat vulnérable aux infections et aux maladies. Les symptômes du VIF sont des plaies, des lésions et la diarrhée se transformant en des infections chroniques graves au fur et à mesure que le système immunitaire cède. Il n’existe aucun traitement ni aucune cure pour le virus même. 

Vacciner votre chat 

Comme la majorité des chats sont adéquatement vaccinés contre les principales maladies infectieuses, plusieurs maladies félines sont relativement peu courantes. Non seulement le fait de ne pas faire vacciner votre chat le met à risque, mais cela met aussi en danger tous les autres chats de votre quartier et même la population de chats sauvages. 

Tous les chats doivent être vaccinés contre les trois «grandes» maladies: 

  • L’entérite infectieuse féline, une infection des intestins souvent mortelle causant une perte d’appétit, de la fièvre, des vomissements et la diarrhée. 
  • Le calcivirus félin, un virus grave causant des ulcères. 
  • La rhinotrachéite féline, qui cause des symptômes semblables à ceux de la grippe. 

Ensemble, ces trois vaccins sont souvent connus sous le nom de «grippe et entérite». 

On recommande aussi la vaccination contre le virus de la leucémie féline qui touche le système immunitaire et est normalement mortel. 

La vaccination commence à neuf semaines, et un second vaccin suit trois ou quatre semaines plus tard. Des vaccins de rappel annuels sont nécessaires pour garantir une immunité continue. 

Choix d’un vétérinaire pour les examens périodiques et pour fins d’assurance 

Le vétérinaire de votre chaton est votre partenaire pour tout ce qui concerne la santé de ce dernier. Il vous aidera à lui prodiguer les meilleurs soins. Vous devez être à l’aise avec les compétences de votre vétérinaire, son attitude envers votre animal et sa capacité de dialoguer librement avec vous. Se spécialise-t-il dans la race féline? Demandez à vos amis ou à vos voisins de vous en recommander un, joignez l’association de médecine vétérinaire ou consultez les pages jaunes pour obtenir le nom de vétérinaires actifs dans votre région. Par ailleurs, la clinique de votre vétérinaire doit être relativement près de votre domicile – en cas d’urgence, vous pourrez vous y rendre en peu de temps. Si votre vétérinaire n’offre pas des services d’urgence 24 heures, gardez le numéro de téléphone d’une clinique 24 heures près de chez vous. 

L’examen périodique 

Dès l’arrivée de votre chaton à la maison, vous devriez commencer à rendre régulièrement visite à votre vétérinaire. Ces visites sont particulièrement importantes pendant la première année de vie de votre chaton. 

Pendant l’examen périodique, le vétérinaire examine les yeux et les oreilles du chat, écoute son coeur et sa respiration, palpe son abdomen, examine sa fourrure et inspecte sa bouche à la recherche de maladies et de tartre. Il faut parfois procéder à des tests, par exemple à une analyse des selles pour vérifier si votre chaton a des parasites internes, ou à des prises de sang pour découvrir des maladies parfois non apparentes. 

Le vétérinaire peut aussi recommander un traitement externe ou interne pour prévenir ou combattre les parasites, par exemple un traitement vermifuge ou encore un traitement contre le ver du coeur. 

Assurance maladie pour animal familier 

Tout comme l’assurance maladie est devenue une partie essentielle de notre système de santé, l’assurance maladie pour animal familier est un choix de plus en plus populaire auprès des propriétaires d’animaux familiers. Il existe un grand nombre de programmes d’assurance maladie pour animal familier. Une telle assurance peut vous aider à préserver la santé de votre chat et à assurer sa longévité en vous permettant de lui offrir des soins que vous ne pourriez peut-être pas assumer autrement. 

Le programme catastrophe élimine plusieurs des choix difficiles auxquels les propriétaires d’animaux familiers sont confrontés quand leur chat doit avoir une intervention chirurgicale ou des soins critiques. Par ailleurs, la couverture des soins périodiques et de la vaccination vous assure que votre chat recevra les soins dont il a besoin. Demandez à votre vétérinaire de vous informer sur les différentes options d’assurance pour animal familier. 

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel
Articles Associés
Nutrition Basics for Kittens Listing

Les chatons grandissent rapidement. Au cours des six premiers mois, ils atteignent 75 % de leur poids adulte.

Spaying or Neutering Kittens Listing

À moins d’avoir un chat pure race dans le but de faire de l’élevage, il est recommandé de faire stériliser ou castrer Minou.

Signs of Illness Listing

Même si vous en prenez bien soin, il se peut que votre chaton ne soit pas toujours au summum de la santé. Il peut parfois avoir une crise d’éternuements ou une rage de toux. Il peut vomir à l’occasion, même s’il n’est pas gravement malade.