man holding his cat next to a vet

En tant que propriétaire de chat, vous assurer que votre compagnon félin reçoit tous ses vaccins pour chats à temps doit être une priorité absolue. Au haut de la liste se trouve le vaccin FVRCP. Le vaccin FVRCP est un vaccin de base essentiel pour protéger votre chat contre trois virus potentiellement mortels en suspension dans l’air: la rhinotrachéite, le civirus et la panleucopénie.

Quand mon chat devrait-il obtenir son vaccin FVRCP?

Les chats peuvent contracter l’un de ces trois virus à n’importe quel âge. Les chatons devraient recevoir leur premier vaccin FVRCP à l’âge de six à huit semaines, suivi d’une série de trois injections de rappel (une toutes les trois à quatre semaines) jusqu’à ce qu’ils aient entre 16 et 20 semaines.

D’après les recommandations des vétérinaires, les chats adultes devraient recevoir un vaccin de rappel tous les trois ans. Si vous n’êtes pas certain des vaccins que votre chat adulte a reçus, il devrait recevoir un vaccin FVRCP, ainsi qu’une dose de rappel. Il est important de noter que comme le vaccin FVRCP est un vaccin vivant, il ne doit pas être administré aux chattes enceintes

Qu’est-ce que la rhinotrachéite féline?

La rhinotrachéite féline est une maladie infectieuse qui peut toucher les chats de tout âge et est déclenchée par le virus de l’herpès félin de type 1 (FHV 1). Cette maladie est spécifique à une espèce et est connue uniquement pour infecter les chats sauvages et domestiqués.

Les chats contractent la FHV-1 par un contact direct avec des particules de virus de la salive et des sécrétions des yeux et du nez des chats infectés. Une infection peut survenir par un contact direct avec un autre chat ou par un contact avec un objet ou une surface.

Une maladie des voies respiratoires supérieures FHV-1 peut causer les symptômes suivants: 

  • Conjonctivite 
  • Éternuements 
  • Écoulement nasal 
  • Léthargie 
  • Sommeil excessif 
  • Déshydratation 
  • Perte d’appétit 
  • Pneumonie  

Si elle n’est pas traitée, un chaton ou un chat peut cesser de manger et de boire, ce qui peut entraîner la mort. Il est important de noter que le FHV-1 peut avoir des répercussions sur les chats tout au long de leur vie et peut se manifester de nouveau lorsqu’ils sont stressés ou immunodéprimés. Cependant, FortiFlora a permis de réduire les signes cliniques de l’herpès chez les chats.  

Qu’est-ce que le calicivirus félin?

Comme la rhinotrachéite féline, le calicivirus félin est une infection des voies respiratoires supérieures potentiellement mortelle. Les espèces de chats domestiques et exotiques sont sensibles à ce virus courant et très contagieux. Le calicivirus est présent dans la salive, dans les sécrétions des yeux et du nez des chats infectés ou dans les particules en suspension dans l’air. L’urine et les selles peuvent également être une source d’infection, bien que moins fréquente.

Une infection survient lorsqu’un chat entre en contact avec un autre chat infecté ou lorsqu’il est exposé à des objets contaminés. Les chatons et les chats âgés sont particulièrement vulnérables à ce virus, ce qui peut entraîner une pneumonie s’il n’est pas traité.

Les symptômes du calicivirus félin comprennent: 

  • Éternuements 
  • Congestion nasale 
  • Conjonctivite 
  • Ganglions lymphatiques enflés 
  • Sécrétions transparentes, jaunes ou vertes du nez ou des yeux 
  • Plissement des yeux 
  • Léthargie 
  • Fièvre 
  • Ulcères au palais, à la langue, aux lèvres ou au nez 
  • Pneumonie

Qu’est-ce que la panleucopénie?

La panleucopénie est aussi connue sous le nom de pneumonie féline et se propage facilement d’un chat à un autre. La pneumonie féline est si fréquente que presque tous les chats, peu importe leur race ou leur état de vie, seront exposés à celle-ci au cours de leur vie.  

La transmission peut se produire par contact direct avec un chat infecté par une panleucopénie ou par contact avec des aliments ou des plats d’eau contaminés et d’autres objets avec lesquels un chat infecté entre en contact. Il est important de noter que les sécrétions de tous les chats infectés, en particulier les selles, peuvent transmettre le virus.

La panleucopénie est particulièrement fréquente chez les chatons qui n’ont pas encore été vaccinés contre cette affection. Cette maladie évolue rapidement et nécessite des soins médicaux immédiats. Sans intervention, un chat peut mourir dans les 12 heures suivant le développement de la maladie.

Symptômes courants de la panleucopénie: 

  • Dépression 
  • Fièvre 
  • Vomissements 
  • Diarrhée 
  • Évanouissement 
  • Déshydratation 
  • Pelage terne et rugueux 
  • Sécrétions vertes ou jaunes des yeux 

Parlez-en avec votre vétérinaire

Les chatons peuvent devenir vulnérables aux maladies infectieuses dès l’âge d’un mois, alors parlez à votre vétérinaire des vaccins dont ils ont besoin et établissez les bases d’un système immunitaire fort et sain. 

Dans de rares cas, un chat peut contracter une maladie à la suite d’un vaccin ou présenter un effet secondaire, comme de la fièvre, une léthargie ou des vomissements. Ces cas sont une exception; pour la grande majorité des chats, le vaccin FVRCP protégera contre la rhinotrachéite, le calicivirus et la panleucopénie, avec peu ou pas d’effets secondaires.  

Pour obtenir d’autres conseils sur la santé de votre chaton ou de votre chat de la part de nos experts, consultez notre page Articles.

Articles connexes

Un chat orange dormant dans un lit pour chat
Vous avez peut-être remarqué que votre chat a certains coins de prédilection dans votre maison et que ses habitudes sont bien ancrées. Ces comportements remontent à l’époque où les chats vivaient dans la nature. Par contre, votre demeure n’est pas nécessairement conçue pour tenir compte des préférences de votre animal au quotidien. Alors, comment faire pour vous assurer que vous et votre chat êtes sur la même longueur d’onde? Poursuivez votre lecture pour découvrir six façons d’aider votre chat à se sentir plus à l’aise chez vous
Une jeune fille endormie dans son lit avec son chien
Un chien blanc dans la neige