La castration et la stérilisation expliquées

Un chien avec un cône sur la tête

Propriétaire d’un adorable nouveau chiot, vous avez certainement des questions sur la castration et la stérilisation. Est-ce que cela comporte un risque? Est-ce nécessaire? Est-ce que cela aura une incidence sur la personnalité de mon chiot? Étudions le sujet de plus près. Il est tout à fait normal que le sujet suscite votre inquiétude, mais les avantages de la castration ou de la stérilisation dépassent largement les risques. 

Qu'est-ce que la castration et la stérilisation?  

La castration est le terme généralement employé pour désigner la stérilisation dans le monde canin, et renvoie à l’intervention consistant à enlever les testicules des mâles. Les femelles sont stérilisées, une intervention qui consiste à leur retirer les ovaires et l’utérus. Ces deux interventions nécessitent une anesthésie générale. Le séjour de votre chiot chez le vétérinaire peut aller de quelques heures à quelques jours, le temps de récupérer. 

Quel est le bon moment pour castrer un animal? 

La plupart des vétérinaires recommandent de stériliser les femelles avant qu’elles n’atteignent leur maturité sexuelle, généralement entre 6 et 7 mois. À l’inverse, les mâles doivent être castrés juste après avoir atteint leur maturité sexuelle, soit vers l’âge de 6 à 8 mois. 

Quels sont les avantages et les risques? 

Les avantages de la castration et de la stérilisation dépassent largement la simple régulation des populations. Après l’intervention, votre chiot sera en meilleure santé, plus affectueux et plus attentif. Les animaux castrés et stérilisés ont moins de risque de contracter certaines infections, certaines tumeurs et certains cancers. Ils sont aussi plus faciles à dresser et moins enclins à se battre avec d’autres chiens. Enfin, la stérilisation est également une mesure de sécurité importante, car elle peut réduire le besoin de vagabonder de votre animal et l’empêcher de s’échapper. 

Un effet indésirable possible est l’obésité, entraînée par les modifications hormonales et un mode de vie plus sédentaire. Vous pourrez facilement contrecarrer ce risque en surveillant de près le régime alimentaire de votre chiot et en lui faisant faire de l’exercice régulièrement.

Articles connexes

Un chiot avec un vétérinaire
Amenez votre chiot chez le vétérinaire le plus rapidement possible, surtout si vous avez déjà des chiens à la maison. Si le chiot est porteur de maladies contagieuses encore asymptomatiques, vous devez en protéger votre «meute» pendant qu’il est encore temps de le ramener chez l’éleveur, au refuge ou à la Société de protection. Pour bien protéger le chiot, restreignez le plus possible ses contacts avec les autres chiens et les zones qu’ils ont fréquentées jusqu’à ce qu’il soit complètement immunisé.
Un chiot se gratte l'oreille
Un chiot noir couché dans l'herbe