Les vers chez les chats: ce qu’il faut savoir

Black and white cat laying on the ground

Si votre chat est atteint de vers ou si vous pensez qu’il présente des symptômes de vers, vous êtes probablement frustré et peut-être un peu effrayé pour lui. En fait, ces parasites nuisent au bien-être et à la santé de votre chat lorsqu’ils s’installent dans son système digestif. Rassurez-vous, les traitements actuels contre les vers chez les chats sont très efficaces et votre petit compagnon à fourrure se sentira à nouveau bien en un rien de temps.

Comment les chats attrapent-ils des vers?

Les chats peuvent être infestés par des vers intestinaux de plusieurs façons. Dans le cas du ténia, un chat peut développer une infestation de vers en mangeant un rongeur infesté de vers ou en avalant une puce porteuse de larves de ténia.

Les vers ronds se transmettent généralement aux chatons par la mère pendant l’allaitement. Les ankylostomes peuvent aussi également être transmis aux chatons in utero ou pendant l’allaitement. Les chats peuvent aussi attraper des ankylostomes en entrant en contact avec les selles infestées d’autres chats dans un bac à litière ou ailleurs.

Les vers du coeur sont possibles chez les chats, mais pas aussi fréquents que le nombre de cas observés chez les chiens. L’infection par les vers du coeur peut se produire lorsqu’un moustique porteur d’un ver du cœur juvénile pique le chat.

Symptômes de vers chez les chats

Parfois, les vers intestinaux des chats, en particulier les ténias, deviennent visibles. Vérifiez si des segments blancs ressemblant à de petits grains de riz sont présents dans le lit de votre chat, autour de son anus et dans ses selles. Ce sont des morceaux du ténia qui se sont détachés et ont été expulsés par votre chat. Il n’est pas rare que des vers ronds entiers, un autre ver intestinal courant, soient également évacués. Les vers ronds peuvent mesurer jusqu’à 10 centimètres de longueur.

Certains autres signaux d’alarme indiquent souvent des vers chez les chats. Surveillez les symptômes suivants:

  • Ventre gonflé ou distendu et perte de poids. Si votre chat a des vers, il conservera peut-être son appétit, mais il pourrait aussi commencer à manger moins que d’habitude, ce qui entraînera une perte de poids. N’oubliez pas que si votre chat perd du poids, il est temps de consulter votre vétérinaire. Cependant, si votre chat subit une perte de poids et son ventre est gonflé, c’est presque toujours le signe d’une infestation de vers.
  • Fourrure rêche ou terne ou autres changements dans l’état du pelage du chat. La fourrure du chat devient rugueuse et perd son éclat.
  • Diarrhée ou autre changement dans les habitudes sanitaires. Avec les vers ronds, il n’est pas rare de voir du mucus dans les selles du chat. En cas d’infestation par l’ankylostome, les selles peuvent devenir noires et goudronneuses. Gardez à l’esprit que vous devez faire examiner votre chat chaque fois qu’il présente une diarrhée ou d’autres changements intestinaux.
  • Manque d’énergie ou désintérêt. Si votre chat devient soudainement léthargique et ne s’intéresse plus aux choses qui l’intéressaient auparavant, il pourrait souffrir d’une crise de vers intestinaux.
  • Le chat traîne son derrière sur le plancher. Les vers provoquent des démangeaisons et des irritations, donc si vous remarquez que votre chat se traîne sur le sol, en particulier sur la moquette, c’est un bon indicateur qu’il pourrait avoir des vers.

Traitement des chats atteints de vers

Un traitement vermifuge approprié doit commencer dès que vous découvrez que votre chat est confronté à une infestation de vers intestinaux. Communiquez avec votre vétérinaire dès que possible pour commencer le traitement.

N’oubliez pas que les chatons naissent souvent avec des vers ou qu’ils font l’expérience d’une infestation de vers au cours de leurs premières semaines ou premiers mois de vie. C’est particulièrement vrai des vers ronds, parce que ce type de ver peut facilement passer de la mère à ses chatons par le lait. C’est pourquoi, en plus de recevoir les vaccins dont ils ont besoin, tous les chatons doivent être vermifugés à l’âge de 2, 4, 6, 8 et 12 semaines, puis recevoir une dose de vermifuge tous les 3 mois. Les chattes en gestation ou en phase de lactation doivent également être traitées avec un vermifuge recommandé par le vétérinaire, pendant la gestation et avant la mise bas. Les chats présentant des problèmes de vers intestinaux plus graves peuvent avoir besoin d’une dose supplémentaire dix jours après la première dose.

Les vermifuges se présentent sous différentes formes, la plus populaire étant le comprimé. Ce type de vermifuge est vendu en tout petit format, généralement dans un enrobage dont le goût plaît aux chats, ce qui facilite la prise du médicament. Des pâtes et des traitements ponctuels sont également proposés. La meilleure solution pour votre chat doit être déterminée par votre vétérinaire, qui est également une bonne source de conseils pour une bonne utilisation et administration.

Les vers chez les chats et la lutte contre les puces

Les chats peuvent contracter un type de ver, le ténia, en avalant des puces. Pour cette raison, il est essentiel que le contrôle des vers et des puces soit fait conjointement. Une stratégie consiste à administrer un comprimé vermifuge en même temps que des médicaments contre les puces et d’autres mesures de contrôle. Collaborez avec votre vétérinaire pour obtenir des suggestions sur le contrôle des puces et des vers. 

Est-ce toujours des vers?

Il est important de savoir que certains parasites causent les mêmes symptômes que les vers intestinaux. Les coccidies et la toxoplasmose en sont deux exemples. L’organisme coccidie peut s’introduire dans les intestins de votre chat si celui-ci mange des rongeurs ou de la viande crue ou mal cuite. La toxoplasmose résulte d’un parasite multisystémique qui peut même être transmis aux humains. Comme les symptômes d’infection parasitaire peuvent imiter ceux des infestations de vers intestinaux, il est important de consulter votre vétérinaire si votre chat présente des symptômes classiques de vers.

Prévention des vers chez les chats

La prévention des vers chez les chats est une bien meilleure solution que le traitement d’une infestation de vers. Des vermifuges réguliers peuvent prévenir les infections. Cela inclut des traitements préventifs mensuels pour les chatons et des vermifuges réguliers des adultes. Le contrôle des puces peut également réduire l’incidence des vers chez les chats. Collaborez avec votre vétérinaire pour protéger votre chat et votre foyer contre les vers et obtenez la meilleure recommandation de contrôle des vers pour votre précieux animal.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel

Articles Associés

Un chat tigré regardant la caméra

La peau et le pelage d’un chat sont parmi les signes de santé et de vitalité les plus visibles.

Un chaton détenu par un vétérinaire

C’est évident, mais votre chat doit être immunisé pour une protection contre des maladies nuisibles et parfois mortelles. 

Chat noir et blanc miaulant à la caméra

Vous ne savez pas trop comment donner une pilule à un chat? Vous n’êtes pas seul.