Aider un chiot souffrant de flatulences

Un chien brun et blanc regardant la caméra

Quand l’envie les prend de se soulager d’un problème de flatulence, les chiens ne font pas preuve d’une très grande discrétion qu’il y ait des invités ou non. Ces gaz font partie du processus digestif, mais vous pouvez les atténuer. Vous réduirez ainsi les ballonnements douloureux de votre chiot — et vous éviterez les pétarades disgracieuses. 

Comment prévenir les gaz intestinaux chez mon chiot? 

  • Pour les chiens de grande taille, placez l’écuelle en hauteur. Ainsi, votre chiot avalera moins d’air en mangeant et sera moins ballonné. 
  • Faites courir votre chiot. L’activité physique fait bouger les organes et réduit la formation des flatuosités. Dans toute la mesure du possible, laissez votre chiot se reposer au moins une heure avant et après son repas pour qu’il digère. 
  • Offrez-lui une nourriture de qualité. Les aliments médiocres sont généralement peu digestibles et produisent beaucoup de gaz. 
  • Sachez que certaines races de chiens sont plus prédisposées aux problèmes de flatulence que d’autres. 
  • Évitez de donner des aliments pour humains à votre chiot, car ils risquent de perturber son équilibre nutritionnel. 
  • Demandez à votre vétérinaire s’il faudrait intégrer des enzymes à l’alimentation de votre chiot. 

Articles connexes

Un chiot avec un vétérinaire
Amenez votre chiot chez le vétérinaire le plus rapidement possible, surtout si vous avez déjà des chiens à la maison. Si le chiot est porteur de maladies contagieuses encore asymptomatiques, vous devez en protéger votre «meute» pendant qu’il est encore temps de le ramener chez l’éleveur, au refuge ou à la Société de protection. Pour bien protéger le chiot, restreignez le plus possible ses contacts avec les autres chiens et les zones qu’ils ont fréquentées jusqu’à ce qu’il soit complètement immunisé.
Un chiot se gratte l'oreille
Un chiot noir couché dans l'herbe