Combien d’exercice faut-il à mon chien?

Un petit chien jouant avec un jouet en corde

Vous vous demandez combien d’exercice il faut à votre chien? Voici tout ce que vous devez savoir pour vous assurer que votre chien reste actif.

Comme c’est le cas pour les humains, rester actif est un élément important pour que votre chien demeure en santé le plus longtemps possible, mais il n’est pas toujours clair à quelle fréquence et à quelle distance il faut promener un chien. Ce guide peut vous aider si vous vous demandez combien d’exercice il faut à votre chien.

3 facteurs à prendre en compte lorsqu’il s’agit de décider combien d’exercice il faut à un chien

Quand il est question d’exercice avec votre chien, il n’existe pas de réponse universelle quant à la quantité nécessaire. Chaque chien est différent, mais les trois facteurs principaux suivants peuvent constituer un bon point de départ pour faire en sorte que votre routine d’exercice soutienne la santé générale de votre chien et contribue à maîtriser son poids.

1. Race

La race de votre chien est probablement le facteur le plus influent en matière d’énergie inhérente et de quantité d’exercice nécessaire pour se défouler de manière saine. Les races de chiens sportifs ou de travail, tels les bergers allemands, les huskies sibériens et les labradors sont généralement dotés des niveaux d’énergie les plus élevés et ont le plus besoin d’exercice. Ces races ont souvent besoin d’une bonne heure d’exercice d’intensité moyenne tous les jours, au minimum, pour rester heureuses et en santé. Si vous essayez de sortir des sentiers battus de vos promenades, la prise en compte de la race de votre chien peut également vous donner des idées pour d’autres activités, telles que les parcours d’agilité, la cachette et le dressage à l’obéissance avancée.

2. Comportement

Citons le dicton qu’un chien fatigué est un bon chien. Si votre chien fait preuve de comportements problématiques, tels qu’un aboiement excessif, la mastication de vêtements ou de meubles ou s’il sème la zizanie dans la maison, cela peut être dû à une accumulation d’énergie, indiquant un besoin d’exercice plus fréquent ou de plus longue durée.

3. Équilibre

Lorsque vous déterminez la quantité d’exercice qu’il faut à votre chien, il est important d’en équilibrer l’intensité par rapport à la durée. Si vous promenez votre chien tranquillement pendant une demi-heure une fois par jour mais que vous avez des problèmes de comportement une fois de retour à la maison, passez à une marche d’une heure, plus longue et plus intense ou ajoutez une deuxième balade matinale ou en soirée; cela pourrait faire toute la différence et aider votre chien à rester calme. Jean-François Savard, scientifique spécialiste du comportement animal chez Purina, recommande également de parler avec votre vétérinaire avant de commencer un nouveau plan d’exercice pour s’assurer qu’il conviendra à votre animal.

4 conseils pour faire bouger votre chien

1. Commencer par de courtes séances

Si votre chien n’a pas l’habitude de se promener régulièrement, il est important de ne pas vous lancer immédiatement dans des randonnées quotidiennes de 3 kilomètres. Tout comme vous le faites lorsque vous commencez une nouvelle routine d’exercice, votre chien aura besoin de temps pour s’adapter aux exigences physiques d’une routine d’exercice plus intense. Commencez par de courtes distances ou des vitesses réduites et augmentez progressivement à mesure que vous et votre chien vous adaptez.

2. Choisir le moment approprié

Si vous vous fiez à votre horaire de travail pour choisir le moment de promener votre chien, cela risque de limiter vos choix. Il est important d’éviter de promener un chien ou de se lancer dans toute autre activité intense comme jouer à «va chercher!» à proximité des repas. Faire de l’exercice immédiatement après avoir mangé peut causer des troubles digestifs et de graves problèmes chez votre chien. Si vous percevez votre routine d’exercice comme un moyen d’aider votre compagnon à perdre quelques kilos, il peut être également utile de passer à une nourriture pour la gestion du poids-santé.

3. Tenir compte du temps qu’il fait

La plupart des chiens ont besoin d’exercice quotidien. Pourtant, nous sommes souvent confrontés à des conditions météorologiques défavorables. La pluie ne dissuade pas la majorité des chiens, mais la chaleur ou le froid excessifs, voire des conditions glaciales ou enneigées peuvent poser un réel danger. Lorsque vous promenez votre chien en été, vérifiez toujours la température de la chaussée avec votre main pour voir si elle est trop chaude pour les pattes sensibles de votre chien. En hiver, il est important de faire attention aux sels et aux produits chimiques qui font fondre la glace, car ceux-ci peuvent constituer un danger pour votre animal.

4. Miser sur le plaisir

En règle générale, il est plus agréable de faire de la randonnée à l’extérieur plutôt que sur un tapis roulant. Votre chien partage cet avis. Rompez votre routine d’exercice en modifiant votre itinéraire (afin que votre chien puisse découvrir de nouvelles odeurs et de nouveaux paysages) ou essayez une nouvelle activité, telle que la randonnée ou les exercices d’agilité, pour stimuler l’esprit de votre chien et renforcer votre lien.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel

Articles Associés

Un petit chien assis sur un tapis de yoga

Que votre compagnon à quatre pattes soit un minuscule yorkie ou un saint-bernard qui souffre de surpoids, maintenir son poids-santé est l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour son bien-être physique.

Un chien gris portant sur un canapé

Avez-vous observé un changement dans la digestion de votre chien? Soupçonnez-vous que sa nourriture ou des allergies causent ses troubles de l'estomac?

Un bulldog avec sa langue qui sort
Les moyennes peuvent être grossièrement inexactes. Nous vous recommandons plutôt d’utiliser la note d’état corporel (NÉC).