Les crises épileptiformes chez le chien

Senior dog laying on the ground

Environ 1 chien sur 111 souffrira d'une forme d'épilepsie. Il arrive aussi à d'autres chiens d'avoir une crise épileptiforme isolée. Pendant une crise, le chien perd le contrôle de lui-même, ce qui peut être très troublant pour son propriétaire. Les crises épileptiformes chez le chien sont comme des décharges électriques dans le cerveau. Elles provoquent une activité intense des neurones et créent d'énormes pics d'ondes cérébrales. Apprenez-en plus sur ces crises pour vous aider à prendre soin d'un chien épileptique ou vous préparer à une crise inattendue.

Que se passe-t-il lorsqu'un chien a une crise épileptiforme?

Les crises épileptiformes sont effrayantes pour le propriétaire comme pour le chien, donc il vaut mieux savoir comment réagir si elles surviennent. Elles sont causées par une activité énergétique anormale dans le cerveau. Elles sont comparables à un court-circuit, ce qui les rend vraiment difficiles à prévoir. Les crises se produisent à des intervalles très irréguliers, mais on peut toutefois observer certains signes avant-coureurs chez le chien. Il pourrait sembler nerveux, chercher à obtenir du réconfort d'une façon inhabituelle, paraître agité ou vous fixer. Certains chiens salivent ou gémissent avant une crise. 

La plupart des crises épileptiformes canines durent de quelques secondes à quelques minutes, mais certaines s'étirent plus longtemps. Au plus fort de la crise, environ à la moitié, les chiens présenteront une variété de symptômes. Ils auront souvent des spasmes musculaires et feront des mouvements rappelant la nage. Ils peuvent aussi avoir de l'écume à la bouche, perdre le contrôle de leur vessie et de leurs intestins ou perdre conscience. Certains chiens se secouent aussi de manière incontrôlable.

Que faire si votre chien a une crise épileptiforme

Si votre chien est en crise, la première chose à faire est de rester calme. Votre panique n'aidera pas votre chien.

Ensuite, assurez-vous que votre chien est dans un espace sans danger, loin d'escaliers ou de meubles sur lesquels il pourrait se heurter la tête. Éloignez votre chien du danger avec précaution ou retirez les éléments dangereux de la zone. Faites votre possible pour garder votre chien au frais en allumant les ventilateurs ou en ouvrant les fenêtres. Réconfortez-les en lui parlant doucement. C'est aussi une bonne idée de documenter ou de filmer la crise pour la signaler à votre vétérinaire par la suite.

Ne mettez pas vos doigts dans la bouche de votre chien s'il est en crise. Il ne s'étouffera pas avec sa langue – cette croyance n'est pas fondée – et vous risquez de vous faire mordre parce que votre chien n'a pas le contrôle de ses capacités motrices. Appelez le vétérinaire lorsque la crise est terminée, si la crise dure plus de cinq minutes ou si votre chien a une série de crises. Le vétérinaire vous expliquera alors la marche à suivre. Vous devrez peut-être amener votre chien à la clinique le jour même pour le faire examiner et lui administrer des médicaments.

Les causes des crises épileptiformes chez le chien 

Parfois, les chiens ont une crise épileptiforme isolée sans diagnostic d'épilepsie chronique ni d'autre problème. Les crises épileptiformes ponctuelles qui ne s'inscrivent pas dans un problème plus important sont généralement causées par l'ingestion d'un produit toxique, un traumatisme physique ou un AVC. Vous devriez toujours faire examiner votre chien par un vétérinaire s'il a une crise, même s'il ne semble pas avoir de problème récurrent.

La cause des crises répétées chez les chiens est généralement l'épilepsie. L'épilepsie chez le chien est une maladie génétique héréditaire, mais les chercheurs n'en connaissent pas exactement la cause, ce qui peut la rendre difficile à diagnostiquer. Les crises chroniques peuvent également être causées par d'autres problèmes de santé sous-jacents, comme une maladie du foie, une insuffisance rénale, une tumeur cérébrale et une glycémie trop faible ou élevée. Si la crise épileptiforme ne s'explique pas autrement, votre vétérinaire envisagera probablement l'épilepsie.

Il se penchera sur les antécédents médicaux de votre chien et les résultats de tests physiques et neurologiques pour tirer une conclusion. Un rapport détaillé des crises de votre chien, incluant leur fréquence et leur durée, peut également vous aider à obtenir un diagnostic. Vous pourriez aussi filmer la crise pour ensuite la montrer au vétérinaire. Le diagnostic d'épilepsie s'effectue seulement par déduction, ce qui signifie qu'on y arrive en écartant d'autres possibilités. Par conséquent, votre vétérinaire devra probablement procéder à des analyses sanguines pour tenter de déceler d'autres maladies qui pourraient être à l'origine de la crise.

Les types de crises épileptiformes chez le chien

Idiopathiques

Les crises idiopathiques sont des crises épileptiformes dont la cause est inconnue. Bien souvent, les crises récurrentes sont de type idiopathique. Cette forme d'épilepsie affecte toutes les races, mais certaines y semblent plus sensibles que d'autres. Les bergers allemands, les border colleys, les beagles et les border terriers ont tendance à être prédisposés à l'épilepsie idiopathique. Ces crises sont plus fréquentes chez les chiens âgés de six mois à six ans.

Généralisées 

Les crises épileptiformes généralisées se produisent lorsqu'une perturbation dans l'ensemble du cerveau provoque des convulsions ou une perte de coordination motrice. Elles ont aussi tendance à provoquer une perte de conscience. Elles sont appelées crises généralisées parce qu'elles n'ont pas lieu dans une partie précise du cerveau.

Partielles 

Lorsque les crises épileptiformes sont causées par une anomalie électrique dans une seule partie du cerveau, elles sont dites partielles. Elles se traduisent généralement par un mouvement convulsif dans une seule partie du corps. Habituellement, elles sont plus courtes que les crises généralisées. Les crises partielles peuvent parfois se généraliser.

Psychomotrices

Les crises psychomotrices provoquent un comportement anormal pendant quelques minutes. Le chien pourrait par exemple soudainement attaquer quelque chose ou même courir frénétiquement après sa queue. Lorsqu'ils ont une crise psychomotrice, les chiens effectuent toujours la même action. Ces crises peuvent être difficiles à remarquer, car on considère souvent que les chiens ont simplement un comportement étrange passager. Comprendre le langage corporel du chien peut vous aider à savoir quand quelque chose cloche chez votre animal.

Print Icon
Imprimer
Email Icon
Courriel

Articles Associés

Un bulldog avec sa langue qui sort
Rien de mieux que d’emmener votre compagnon à quatre pattes en promenade par beau temps.
Deux chiens buvant dans une bouteille d'eau

Certains chiens s’approchent de leur bol d’eau avec enthousiasme, alors que d’autres ont besoin d’encouragement pour s’hydrater.

Un chien brun caressé
Dogs are able to express themselves in the most simple and effective ways, which makes them great communicators. Read on to learn how to better understand dog body language.